Ski de fond : les conseils d’Alex Harvey

L’importance de l’hydratation et du choix des bons vêtements

Une collaboration d’Alex Harvey, skieur de fond olympique.

Pour que votre corps soit dans ses meilleures dispositions lors de votre sortie en ski de fond, il est essentiel d’accorder une importance particulière à votre hydratation ainsi qu’à votre choix de vêtements. Voici d’ailleurs quelques-unes de mes recommandations qui vous permettront de profiter pleinement de votre prochaine séance de glisse sur les pistes.

Steve Deschênes | © Sépaq

Des ravitaillements essentiels : de l’eau et de la nourriture

Les experts s’entendent là-dessus : il est important de bien s’hydrater lorsqu’on fait du sport. Étonnamment, les gens qui s’adonnent au ski de fond ont souvent tendance à l’oublier.

En effet, on se dit que si on ne sue pas à grosses gouttes, ce qui est d’ailleurs souvent le cas en ski de fond, on n’a pas besoin de se réhydrater. Au contraire, même si on ne s’en aperçoit pas, la chaleur (pas nécessairement la sudation) que l’on dégage est une source de perte d’eau. C’est un mécanisme naturel du corps pour se défendre contre le froid. Il faut donc penser à s’hydrater et ne surtout pas attendre d’avoir trop soif.

En plus de bien s’hydrater, n’oubliez pas de grignoter un peu lors de plus longues sorties, comme vous le faites en saison chaude. Pensez à apporter de la nourriture qui ne se transformera pas en bloc de béton en refroidissant ou un liquide avec des glucides et des protéines que vous transporterez dans une bouteille isolée.

Stéphane Audet | © Sépaq
Francis Bouchard | © Sépaq

Trouver un juste équilibre dans votre choix de vêtements

En plus de l’hydratation, l’habillement demeure un facteur clé pour passer de bons moments sur les pistes. En ski de fond, c’est probablement le fait de mal s’habiller qui est la cause de désagréments la plus fréquente (à égalité avec l’apprentissage du fartage). Trop s’habiller entraîne le même inconfort que de ne pas assez le faire.

Vous aurez compris qu’il faut trouver un juste milieu. Il ne faut pas s’habiller comme si on allait en ski alpin et pas non plus comme si on partait en vélo l’été. Vous constaterez qu’avec l’habitude, il devient de plus en plus facile de bien s’habiller, ne vous découragez pas! Vous saurez si vous avez trouvé la bonne recette si les légers frissons du départ disparaissent après quelques minutes de glisse. En bougeant, la situation se rétablira et vous pourrez ainsi skier sans trop vous « faire suer ».

Protégez-vous aussi des engelures en n’hésitant jamais pour faire une pause dans un petit refuge pour vous réchauffer lors de températures très froides. Lors de froids mordants, protégez particulièrement vos extrémités (mains, pieds, oreilles, visage, etc.) en portant des vêtements appropriés comme un foulard tubulaire que vous pourrez ajuster selon vos besoins, ainsi que de bons gants.

L’hiver vient souvent avec le temps froid. Sachons nous adapter et profiter des magnifiques sentiers et paysages à quelques minutes de la maison en respectant ces quelques règles d’or. Ne cherchons surtout pas à nous plaindre, car, croyez-moi, avec la tonne de neige tombée jusqu’à présent, nous faisons vraiment l’envie des skieurs scandinaves et européens!

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire