Mesures préventives contre la COVID-19 | Carte annuelle Parcs nationaux du Québec - Édition Bonjour Québec 2021 : vente terminée


Vous avez des questions? Consultez les réponses aux questions fréquemment posées par nos clients.

La pêche pour les nuls

Dossier complet

Vous voulez vous initier à la pêche, mais vous ne savez pas par où commencer? Vous êtes au bon endroit! On vous a préparé un dossier complet pour vous aider à devenir un vrai expert de la pêche. Alors, on se lance?

Alex Béraud | © Sépaq

Étape 1 : s'équiper

Règlementation et permis

L’étape numéro un pour commencer votre aventure est de vous procurer votre permis de pêche, obligatoire pour pêcher au Québec. Les magasins de chasse et pêche, les boutiques de plein air et plusieurs dépanneurs indépendants en font la vente. Il existe diverses durées et catégories (1, 3 et 7 jours, résident, non-résident, 65 ans et plus, etc.), mais un permis annuel « régulier » coûte 23,40 $ et couvre la période qui va du 1er avril de l’année en cours au 31 mars de l’année suivante.

Une fois votre permis en main, vous devrez vous assurer que la saison de pêche est bien en cours dans la région où vous souhaitez lancer votre première ligne à l’eau. De manière générale, dans le sud de la province, la saison s’étire du début mai à la fin septembre. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs offre un outil performant pour savoir à quel moment la pêche sera ouverte sur le lac où vous souhaitez pêcher, et toute la réglementation entourant ce que vous pouvez (ou ne pouvez pas) y capturer.

Équipement

Maintenant que vous avez votre permis en poche, il est temps de vous équiper et de remplir votre coffre à pêche! Si vous pensez devoir dépenser une fortune pour vous procurer le matériel nécessaire, détrompez-vous. Il est possible de vous équiper à petit budget.

Voyez ici nos meilleurs conseils pour vous équiper pour moins de 100 $.

Démystifier le jargon : terminologie de la pêche 101

Ici, on répond aux questions que vous n’avez jamais osé poser.

Leurres, appâts, cuillères: c’est quoi la différence?

L’appât est utilisé à la pêche à la ligne pour prendre le poisson. Il peut être artificiel ou vivant. On appelle appât ce qui est vivant. Le plus commun est le fameux ver de terre, mais on peut aussi utiliser une sangsue. Les leurres sont quant à eux artificiels. Ils servent à leurrer le poisson en imitant leur nourriture préférée.

Le but de la cuillère est d’imiter le comportement d’un poisson qui nage. Elle sert à attirer l’attention du poisson par sa couleur, son reflet et son mouvement dans l’eau. À la pêche à la truite, la cuillère, combinée à un ver de terre, est la technique idéale pour le débutant.

Et les mouches?

La pêche à la mouche utilise des mouches artificielles comme leurres et une soie comme fil de pêche. Les mouches artificielles imitent les larves, les insectes ou les petits poissons et sont fabriquées à partir de poil, de plume et de fil.

Dans le coffre à pêche d’André

Nous avons demandé à André Arteau, technicien en information à la Sépaq et passionné de pêche, de partager avec nous ses leurres préférés.

Voici donc 6 leurres de base pour bâtir votre premier coffre à pêche. Il parait même qu’avec ces essentiels, vous serez équipé pour toutes les situations, pour pêcher non seulement de magnifiques truites, mais aussi plusieurs autres espèces.

 

Charles Boutin | © Sépaq

Leurre de plastique : Power Nymph

Cet appât artificiel souple se monte de la même façon qu’un ver de terre, c’est-à-dire accroché sur l’hameçon. Il est très efficace pour la truite et existe en plusieurs couleurs.

Charles Boutin | © Sépaq

Cuillères tournantes : Toronto Wobbler et Lake Clear

Du côté des cuillères tournantes, la Toronto Wobbler est probablement la plus utilisée pour la pêche à la truite. Elle est offerte en plusieurs couleurs et grandeurs.

Mentionnons aussi le modèle Lake Clear qui est vraiment un incontournable pour la pêche à la truite. Il existe également en version plus lourde, très efficace pour la pêche en profondeur.

Charles Boutin | © Sépaq

Poisson nageur : Pin’s Minnow de Yo-Zuri

Le Pin’s Minnow est un leurre de type poisson nageur très performant pour la truite, mais qui convient aussi à d’autres espèces comme l’achigan ou le brochet. Il est offert en plusieurs couleurs et grandeurs. André préfère la couleur argentée et la longueur de 2 pouces ¾ (70 mm).

Le saviez-vous?

Les leurres de la catégorie des poissons nageurs sont très utiles pour les journées où la pêche est plus difficile ou si on se trouve sur un lac avec de plus gros spécimens. Ces derniers sont principalement carnivores et se nourrissent de petits poissons, ce qui rend ce type de leurre très intéressant dans ces conditions.

Charles Boutin | © Sépaq

Mouche : Wolly Bugger

Même si, à la base, les leurres de type mouches sont montés sur des cannes à moucher, ils peuvent aussi être utilisés sur une canne à lancer léger en remplacement du fameux ver de terre, ou placés plus haut que la cuillère pour provoquer le poisson.

La mouche Wolly Bugger est très populaire pour la truite et peut être utilisée seule ou en montage avec une cuillère.

Charles Boutin | © Sépaq

Autre : Mepps Syclops

Ce genre de leurre est offert en plusieurs grandeurs et couleurs. Le Mepps Syclops est efficace pour capturer plusieurs espèces comme la truite, le touladi, le doré et le brochet. Il peut aussi être utilisé pour la pêche à la traine à de nombreuses vitesses. 

Aide-mémoire à imprimer et à cocher

Pour compléter vos achats et organiser votre journée de pêche, voici un petit aide-mémoire des essentiels à apporter avec vous.

Étape 2 : apprendre les techniques de base

 

Comment accrocher un ver de terre

Il existe plusieurs façons de mettre un ver sur un hameçon, nous vous en présentons une dans cette vidéo. N’ayez pas peur de vous salir les mains: la fameuse combinaison ver de terre et cuillère est un classique qui fonctionne à merveille pour la pêche à la truite!

Où peut-on acheter des vers de terre?

Dans tous les magasins de chasse et pêche, dans plusieurs quincailleries ou magasins de plein air, et souvent dans les dépanneurs situés près des plans d’eau.

Comment les conserver?

Il est important de conserver les vers dans un contenant opaque placé dans un endroit frais et bien aéré. Dans la chaloupe, on les met à l’abri du soleil. Les vers peuvent se conserver jusqu’à une semaine dans le réfrigérateur.

Et les sangsues dans tout ça?

La sangsue joue exactement le même rôle que le ver de terre. Ce sont des appâts équivalents, même si la sangsue est un peu moins populaire. Par contre, si vous remarquez des sangsues dans votre plan d’eau, il y a fort à parier qu’il s’agit de la nourriture principale des poissons locaux! C’est donc un bon choix d’appât pour commencer votre journée.

Comment choisir un leurre

Un leurre, c’est un appât artificiel qui imite la nourriture des poissons. Il y en a de toutes les tailles, couleurs, poids et textures. Mais comment choisir le bon? Visionnez cette capsule vidéo pour en savoir plus.

Comment lancer sa ligne

La pêche au lancer léger est la technique la plus utilisée par les nouveaux pêcheurs, car elle est facile et très accessible. Il existe également d’autres techniques, comme la pêche à la traine, à la ligne morte et à la mouche.

Jetez un coup d’œil à cette capsule vidéo pour comprendre les bases du lancer léger.

Étape 3 : savourer vos prises

Parce que le plaisir de manger son poisson est aussi important que réussir à le sortir de l’eau, on a répertorié ici nos meilleurs trucs et recettes pour cuisiner vos prises, au grand plaisir de vos papilles.

Nancy Guignard | © Sépaq
Alex Béraud | © Sépaq
Nancy Guignard | © Sépaq
Nancy Guignard | © Sépaq

Étape 4 : pour aller plus loin

Vous voulez en apprendre encore plus? Voici quelques lectures complémentaires :

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire