Mesures préventives contre la COVID-19 | Carte annuelle Parcs nationaux du Québec - Édition Bonjour Québec 2021 : vente terminée


Vous avez des questions? Consultez les réponses aux questions fréquemment posées par nos clients.

Randonnée pédestre

Quoi mettre dans son sac à dos

Que vous soyez un randonneur du dimanche ou une passionnée des sentiers, voici quelques articles à avoir sous la main lors de vos sorties en plein air. À vos sacs à dos et bonne rando!

Mikaël Rondeau | © Sépaq

Les bases

Des essentiels pour les courtes randonnées (ou les adeptes du minimalisme)

  • Une petite trousse COVID : produit désinfectant pour les mains et masque.
  • Une bouteille contenant au moins 1 litre d’eau. Prévoyez-en assez pour la durée de votre sortie et n’attendez pas de ressentir une soif intense avant de prendre une gorgée. En buvant régulièrement de petites quantités d’eau, on évite de se déshydrater.
  • Des collations, essentielles pour maintenir un bon niveau d’énergie en randonnée. En plus, on dirait que tout a meilleur goût en plein air. Pas vrai? Privilégiez les aliments protéinés (noix, fromage, barres protéinées) et riches en calories (comme le chocolat noir) qui donnent de l’énergie rapidement. En plaçant vos collations dans une pochette individuelle facile à attraper, vous éviterez d’avoir à vider votre sac à dos à la moindre fringale (ou d’en tapisser le fond avec des noix).
  • Un manteau isolant, en duvet ou synthétique. Les écarts de température et les changements de météo sont fréquents en montagne. Avec leur poids plume, les « doudounes » sont des alliées de choix pour vous protéger du froid.
  • Un coupe-vent, idéalement imperméable. Les nouvelles coquilles ultracompressibles se glissent à merveille dans votre sac à dos. En plus de vous protéger du vent, elles vous garderont bien au sec. D’ailleurs, avez-vous déjà fait de la randonnée sous la pluie? L’expérience en vaut le coup et c’est un excellent moyen de fuir les bains de foule!
  • Des protections solaires : chapeau ou casquette, lunettes de soleil, crème solaire, chandail à manches longues, etc. On l’aime, notre soleil. Mais la prudence est de mise lors d’expositions prolongées aux rayons UV. Un coup de soleil ou de chaleur, ça peut vite gâcher une randonnée…

Les compléments utiles

Pour les randonnées plus longues (ou des petits plus qui font vraiment une différence)

  • Des pastilles pour purifier l’eau (ex. : Aquatab). Il existe aussi des filtres ou cartouches filtrantes qui permettent de supprimer les particules en suspension et certains agents pathogènes.
  • Des sachets d’électrolytes en poudre. En plus de faciliter la réhydratation, ils peuvent camoufler le léger goût de chlore associé à certains procédés de purification de l’eau.
  • De quoi faire du feu (briquet, allumettes, petite chandelle, etc.). Les flammes ont mille et un usages : faire bouillir de l’eau, cuisiner, vous réchauffer, vous éclairer et faire en sorte qu’on vous repère au besoin. Lorsque le contexte s’y prête, en camping par exemple, n’hésitez pas à vous exercer à allumer un feu.
  • Un couteau de poche. Comme les articles pour faire du feu, ses usages sont multiples.
  • Une lampe frontale. Que ce soit pour une sortie matinale en plein air ou un retour plus tardif, la lampe frontale est un article fort utile à trainer dans votre sac à dos.
  • Des sacs pour rapporter vos déchets. (S’ils sont lavables et réutilisables, c’est encore mieux!)
Mikaël Rondeau | © Sépaq
Mikaël Rondeau | © Sépaq
Mikaël Rondeau | © Sépaq
Mikaël Rondeau | © Sépaq

Pour les plus prévoyants

Et pour faire face à toute éventualité

  • Un plan B pour s’orienter (carte, boussole, GPS, application pour téléphone portable). Les sentiers des parcs nationaux sont bien balisés. Malgré tout, c’est une bonne habitude à prendre que de ne pas dépendre uniquement de la signalisation pour vous orienter. Il existe plusieurs applications pour téléphones portables (munis d’une antenne GPS), telles que Gaia, Backcountry Navigator, ALLTRAILS, PeakVisor, Spyglass, etc. Vous êtes plutôt du type carte et boussole? Formidable! Ces outils demeurent ce qu’il y a de plus fiable, à condition de savoir les utiliser…
  • Un itinéraire partagé avec l’un de vos proches. Avant de vous lancer dans les sentiers, prenez quelques secondes pour aviser quelqu’un du trajet que vous emprunterez et du moment auquel vous prévoyez revenir. En cas d’urgence, cette précaution toute simple aidera grandement les secours.

La trousse de premiers soins

En plein air, c’est un essentiel. Vous pouvez l’acheter déjà assemblée ou la préparer vous-même en rassemblant les articles nécessaires dans un petit sac étanche (au besoin, consultez la liste de la Croix-Rouge). Qu’il s’agisse d’une simple ampoule au talon ou d’une blessure plus grave, vous pourrez ainsi parer à toute éventualité.

Enfin, une couverture de survie est facile à trouver dans les boutiques de plein air. Même s’il est peu probable que vous en ayez besoin, elle est très utile en situation d’urgence. Et avec son poids et son emballage minuscules, elle se fera facilement oublier dans votre sac à dos.

L'organisation du sac

Une fois tous vos articles rassemblés, prenez quelques secondes pour organiser votre sac à dos, histoire de trouver facilement votre matériel une fois en randonnée. C’est fou à quel point on peut se perdre dans un sac à dos! Bien qu’il n’y ait pas de recette magique et qu’il existe différentes écoles de pensée sur le sujet, on s’entend pour mettre au fond du sac ce dont on se sert le moins souvent. Quant aux articles plus utilisés, on les place au-dessus de la pile ou dans des poches faciles d’accès.

  • Au fond du sac : trousse de premiers soins, manteau isolant.
  • Sur le dessus : coupe-vent imperméable.
  • Dans une poche facile d’accès : nourriture, lampe frontale, petit couteau, crème solaire.
  • À portée de main : bouteille d’eau.

Bonne randonnée!

Mathieu Dupuis | © Sépaq
Mathieu Dupuis | © Sépaq

Voici un petit aide-mémoire pour vivre une expérience parfaite :

  • Comme les consignes de la Santé publique peuvent entrainer des changements dans notre offre d’activités et de services, consultez régulièrement notre site Web pour connaitre les dernières mises à jour concernant nos destinations.
  • Ayez en main votre droit d’accès quotidien ou votre carte annuelle parcs nationaux, préalablement acheté en ligne via notre billetterie virtuelle.
  • Vérifiez la météo avant de partir et prévoyez des vêtements et chaussures adaptés aux conditions et intempéries.
  • Téléchargez l’application Avenza Maps et le plan du secteur que vous prévoyez visiter. Par ici pour toute l’information.
  • La nature procure une foule de bienfaits, quelle chance de pouvoir en profiter! Pour prendre soin d’elle en retour, voici quelques gestes simples à adopter en plein air :
    • Même s’il est tentant de s’approcher des animaux, assurez-vous de les observer à distance et de ne pas les nourrir, car leur bien-être en dépend.
    • Pour préserver la flore et permettre sa régénération, restez dans les sentiers. De toute façon, ils sont souvent tracés pour offrir les plus beaux points de vue!
    • Enfin, assurez-vous de bien ramasser tous vos déchets. Un emballage de barre tendre est si vite parti au vent…
  • Surtout, ayez du plaisir et faites le plein de beauté et d’air pur!

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire