COVID-19 : mesures préventives, guide du visiteur, ainsi qu'activités et services offerts


Vous avez des questions? Consultez les réponses aux questions fréquemment posées par nos clients.

Le Parc de la Chute-Montmorency autrement

Situé à seulement 15 minutes du centre-ville de Québec, le Parc de la Chute-Montmorency est une destination qui gagne à être connue par ses voisins de la Capitale-Nationale.

Pour vous faire découvrir cette destination sous ses couleurs les plus locales, nous avons fait appel à l’équipe du parc, qui nous a confié des petits secrets bien gardés.

Amis de Québec, voici 5 raisons de jouer au vacancier sur ce site historique spectaculaire cet été.

Parc de la Chute-Montmorency Parc de la Chute-Montmorency
Parc de la Chute-Montmorency Nancy Guignard | © Sépaq

1. Un réseau de sentiers cachés

Petit trésor des habitués, le sentier des Résurgences est un véritable havre de paix boisé qui longe la rivière Montmorency en amont de la chute. De ce sentier, vous découvrirez aussi un joli petit réseau de chemins forestiers que les locaux ont formés au fil de leurs balades. Vous craquerez vite pour sa forêt luxuriante, sa proximité avec la rivière, mais surtout pour sa tranquillité. Pour accéder à ce petit coin de paradis, rendez-vous à l’est du pont suspendu derrière le casse-croûte.

2. Une rencontre heureuse avec la paroi rocheuse

Cet été, on vous met au défi de contempler la chute autrement et de vous en approcher d’un point de vue unique, en osant la via ferrata. Aménagée dans la faille de Boischatel, cette activité à mi-chemin entre la randonnée et l’escalade vous promet des sensations fortes et une expérience mémorable. Vous sentirez la chute gronder à quelques mètres de vous en plus de pouvoir admirer le fleuve Saint-Laurent et l’île d’Orléans.

Parc de la Chute-Montmorency
Parc de la Chute-Montmorency Annie Corriveau | © Sépaq
Parc de la Chute-Montmorency
Parc de la Chute-Montmorency Kimberly Denis | © Sépaq
Parc de la Chute-Montmorency
Parc de la Chute-Montmorency Kimberly Denis | © Sépaq
Parc de la Chute-Montmorency
Parc de la Chute-Montmorency Kimberly Denis | © Sépaq

3. Une expérience différente chaque saisons

Les habitués vous le diront : le Parc de la Chute-Montmorency offre une expérience à la fois unique et différente chaque saison. Vous êtes tombés sous le charme de l’endroit lors de votre visite l’hiver dernier? Soyez prêt, car cet été, vous serez enchanté par le magnifique panorama verdoyant, en plus d’être impressionné par le lit de la chute qui se gonfle considérablement en saison estivale.

En plus, dès le printemps, le Manoir Montmorency est orné de grandes plates-bandes de magnifiques tulipes. Au cours de l'été, celles-ci laissent place à des milliers de jolies fleurs. Afin de favoriser la pollinisation, quatre ruches d'abeilles ont été installées à l'arrière du Manoir. On peut d’ailleurs se procurer le miel récolté à la boutique du Manoir et il paraît qu’il est délicieux!

Un autre secret bien gardé en été : les framboisiers le long du sentier du Cottage. Selon la quantité de petits fruits qui s’y trouvent actuellement, on comprend bien que les locaux en raffolent. Faites vite et surtout ne l’ébruitez pas trop!

4. Des accords gagnants

Bonne bouffe et brins d’histoire

Pour combler les petits et les grands appétits, le Parc de la Chute-Montmorency est l’endroit parfait pour combiner les plaisirs de la table à une mini leçon d’histoire.

Situé derrière le Manoir Montmorency, le restaurant mobile Le 1759 est tout désigné pour déguster un bon repas de style bouffe de rue avec un menu super varié à prix abordable. Que vous vous laissiez tenter par la poutine aux côtes levées, par le hamburger végé ou par la guédille au homard, on vous promet que vos papilles gustatives seront comblées.

Histoire 101 : le prélude à la bataille des Plaines d’Abraham est celui de Montmorency, le 31 juillet 1759, où les troupes britanniques, dirigées par le général James Wolfe, s’opposent à un contingent de l'armée française, commandé par Louis-Joseph de Montcalm au pied de la chute dans la vallée du Saint-Laurent. Voilà de quoi alimenter vos prochaines discussions aux tables à pique-nique du 1759.

Amateurs de crème glacée, vous serez ravis d’apprendre que le comptoir laitier, baptisé le Pain de sucre, est maintenant ouvert. Ce nouveau bar laitier a été nommé ainsi en référence au fameux Pain de sucre, ce cône de glace naturel très impressionnant qui se forme grâce aux fines éclaboussures projetées par la chute par temps très froid. Une délicieuse coupe glacée à l’érable porte même son nom, à ajouter sur votre liste à essayer cet été!  

Si vous êtes plutôt du genre à vous prélasser au soleil en dégustant une bonne bière de microbrasserie autour d’un menu gourmand, la terrasse panoramique du Manoir et sa vue à couper le souffle vous attendent.

Histoire 101 : le Manoir Montmorency fut la toute première villa de style palladien au Canada. Il fut à l’époque au cœur d’un empire commercial, puis un hôtel luxueux prisé par l’aristocratie. Il est aujourd’hui un établissement touristique à vocation patrimoniale.

Si ces bribes d’histoire ont titillé votre curiosité, vous aimerez participer aux visites guidées du parc. Débordantes d’anecdotes fascinantes, ces visites hautes en couleur vous feront voyager dans le temps et vous propulseront directement à l’époque de la Nouvelle-France.

Pique-nique AVEC VUE

Les pique-niques ont vraiment la cote cette année! Et ça tombe bien, parce que le Parc de la Chute-Montmorency propose plusieurs superbes endroits pour déguster votre repas au grand air. Le coup de cœur de notre équipe? Le verger! Offrant une vue extraordinaire sur le fleuve, ce vaste coin du site est aussi garni de magnifiques arbres matures et d’une aire de jeux pour enfants avec balançoires et glissades.

Belle nouveauté cette année, la passerelle contemplative, qui enjambe la rivière Montmorency, vous permettra d’admirer toute la splendeur du site. Vous y trouverez aussi une série de plateaux sur divers niveaux pour vous asseoir et déguster votre pique-nique.

Vous n’avez pas le temps de préparer votre lunch ? Aucun souci avec les nouvelles boîtes à pique-nique que vous pouvez réserver en ligne avant votre visite. Vous pourrez ainsi savourer de délicieux sandwichs faits maison, sans devoir traîner de glacière. Le bonheur!

Parc de la Chute-Montmorency
Parc de la Chute-Montmorency Paul Dussault | © Sépaq
Parc de la Chute-Montmorency
Parc de la Chute-Montmorency Paul Dussault | © Sépaq
Parc de la Chute-Montmorency
Parc de la Chute-Montmorency Nancy Guignard | © Sépaq
Parc de la Chute-Montmorency
Parc de la Chute-Montmorency Julie Audet | © Sépaq

5. Un gym à ciel ouvert

De vastes espaces verts, plusieurs sentiers et près de 400 marches : tout y est au parc de la Chute-Montmorency pour se créer un circuit d’entraînement au grand air. Le verger et ses arbres centenaires offrent aussi de beaux points d’ombres pour faire quelques exercices sans matériel ou s’étirer tranquillement en fin d’entraînement, lorsque le mercure monte. 

Astuce : privilégiez les entraînements en matinée et en fin de journée. La température est généralement beaucoup plus clémente et le site, notamment l’escalier panoramique, est un peu moins achalandé. Vous verrez, faire son jogging dans les marches à l’heure dorée, c’est vraiment motivant.

---

Alors, on s’offre une escapade sur la Côte-de-Beaupré?

Pstttt : l’accès quotidien au Parc de la Chute-Montmorency est gratuit pour les résidents de la Communauté métropolitaine de Québec. Une raison de plus pour ajouter cette visite à votre liste de sorties estivales!

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire