COVID-19 : retrouvez votre nature en toute sécurité  |   Carte annuelle Parcs nationaux du Québec - Édition Bonjour Québec


Le volume d'appels actuel occasionne des délais élevés d'attente au téléphone. Nous suggérons de consulter la foire aux questions et de réserver en ligne.

Préparer sa saison de camping

Par Lucas A. Holmes, aventurier et passionné de plein air.

Les périodes d’ensoleillement rallongent, le fond de l’air commence à montrer des signes de chaleur et, tranquillement, mais sûrement, l’été s’installe. Eh oui, la saison des guimauves, des feux de camp et de la cuisine extérieure est à nos portes. On attend tous avec impatience cette première nuit à l’intérieur de notre tente, bien emmitouflés au chaud dans notre sac de couchage, à nous endormir en écoutant le chant des feuilles d’arbres qui vibrent au rythme du vent.

En début de saison, c’est toujours un petit peu stressant de ressortir tout son matériel pour partir à l’aventure et de piquer la tente pour la première fois. Vais-je oublier quelque chose? Est-ce que ma tente est toujours imperméable? Ai-je tous les piquets? Est-ce que je vais découvrir une mauvaise surprise à mon matelas de sol? Vais-je encore oublier le café? Bref, afin d’augmenter ses chances de succès et pour bien débuter sa saison de camping, nous vous proposons quelques trucs à faire à la maison afin de prévenir certaines expériences moins plaisantes une fois le moment venu de monter son campement.

Parc national d'Opémican Parc national d'Opémican
Parc national d'Opémican Catherine Simard | © Sépaq

Le camping, ça se pratique de toutes sortes de manières et à différents niveaux. Que l’on fasse l’approche en véhicule ou encore avec ses bottines à partir d’un sentier de plusieurs kilomètres, que l’on soit un amateur du confort ou un adepte de l’ultra léger, chaque expérience de camping demande un minimum de préparation en vue de profiter pleinement de son séjour sous la toile. Pour ceux et celles qui se demandent ce qu’est le camping en formule ultra léger, et bien, c’est simple : vous prenez chaque item de camping qui a un lien avec le confort et vous l’éliminez de votre sac à dos! Peu importe votre style de camping ou du projet d’aventures qui vous interpellent, voici une petite liste de vérification à effectuer qui s’adapte à tous les types de campeurs :

  • Faire le survol de sa trousse de premiers soins afin de s’assurer que tout ce qui a été utilisé a bien été renouvelé.
  • Avoir à portée de main un tube de crème solaire ainsi que du chasse-moustique. Également, un chapeau pour se protéger du soleil peut s’avérer très utile!
  • S’assurer que son matelas de sol soit toujours fonctionnel, qu’il ne soit pas affaissé ou comportant des fuites d’air. Votre matelas est l’une des principales sources de confort en camping, en plus d’être un facteur d’isolation très important.
  • Vérifier sa tente et les piquets afin de s’assurer qu’il n’y a pas de trous et que la structure soit complète. De plus, certaines tentes nécessitent un traitement de réimperméabilisation en début de saison.
  • Faire un essai de vos systèmes de cuisson (réchaud, bruleur, petit barbecue ou autre) histoire de bien enflammer son premier BBQ! Également, profitez de l’occasion pour faire l’inventaire de vos combustibles.
  • Vérifier que vos différentes sources d’éclairage (lampe frontale, lanterne, lumières à la DEL, etc.) soient toujours fonctionnelles et que le niveau d’énergie soit adéquat.
  • Jeter un coup d’œil à votre sac de couchage. Est-ce que la fermeture éclair fonctionne bien? Est-ce que la répartition de la matière isolante semble uniforme? S’assurer que la cote de température de votre sac de couchage réponde à vos besoins de campeur. En début et en fin de saison, ainsi qu’en altitude, les nuits peuvent être plus froides.
  • Rassembler vos outils (hache, petite scie, couteau de poche, briquet, allumettes, allume-feu, papier journal, etc.) pour préparer un feu de manière sécuritaire.
  • Préparer vos différents items de cuisine : petite planche à couper, gamelles, tasses et ustensiles, cafetière préférée de camping, café, petit contenant de liquide à vaisselle ainsi que les petits trucs pour laver ces derniers. Très important de ne pas oublier d’apporter ce qu’il faut pour rapporter ses ordures.
  • Confectionner votre petite trousse d’hygiène corporelle : brosse et pâte à dents, savon, papier de toilette, déodorant et lingettes humides.
  • Vérifier que vous avez le nécessaire pour emmagasiner ou traiter de l’eau (système de filtration ou encore par comprimés de purification)
  • Survoler la liste des objets pêle-mêle à ne pas oublier : ouvre-bouteille de vin, ouvre-boîte, couteau multifonction, chaises de camping.

Bonne préparation!

Go-Van | © Sépaq
Parc national du Bic
Parc national du Bic Go-Van | © Sépaq
Lucas A. Holmes | © Sépaq
Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie
Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie Steve Deschênes | © Sépaq
Réserve faunique Mastigouche + 5 photos
Réserve faunique Mastigouche Steve Deschênes | © Sépaq
Lucas A. Holmes | © Sépaq
Lucas A. Holmes | © Sépaq
Parc national du Mont-Tremblant
Parc national du Mont-Tremblant Steve Deschênes | © Sépaq
Parc national d'Opémican
Parc national d'Opémican Mathieu Dupuis | © Sépaq

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire