COVID-19 : nouvelles mesures préventives dans certains paliers d'alerte, guide du visiteur, ainsi qu'activités et services offerts


Vous avez des questions? Consultez les réponses aux questions fréquemment posées par nos clients.

Les clés d’une sortie d’automne réussie

L’automne est déjà à nos portes et avec lui arrive l’envie d’aller à la rencontre des arbres multicolores aux teintes chaleureuses, du temps vivifiant et des paysages plus grands que nature. Comme on sait que vous avez eu la piqûre du plein air cet été, on se doute bien que vous profiterez des belles journées d’automne pour retrouver votre nature sous ses plus belles couleurs.

Pour vous aider à profiter au maximum de votre première escapade d’automne, nous vous présentons ici les éléments à garder en tête pour bien planifier votre sortie dans l’un des 24 joyaux du Québec, vos parcs nationaux.

Parc national d'Oka Parc national d'Oka
Parc national d'Oka Mathieu Lachapelle | © Sépaq

1. Identifier une destination colorée

Soyons honnête, le choix de la destination, c’est la partie « difficile » de la planification d’une escapade dans un parc national. Ces territoires protégés regorgent de lieux d’exception pour observer la nature flamboyante d’automne et il peut être ardu d’arrêter son choix sur la destination colorée qui nous convient. Heureusement, on vous donne un petit coup de pouce!

Marcheurs du dimanche, notre petit doigt nous dit que vous allez adorer nos destinations situées près des grands centres urbains où plusieurs sentiers de courtes randonnées sont aménagés. Tout près de Montréal, le parc national des Îles-de-Boucherville et le parc national d’Oka sont tous désignés pour une sortie express en nature.

Pour ceux qui souhaiteraient profiter de leur sortie automnale pour relever un défi un peu plus physique, le parc national du Mont-Mégantic et le parc national de la Gaspésie sauront satisfaire votre soif de dépaysement et de sommets spectaculaires. Les amoureux, laissez-vous inspirer par l’aventure de nos amis de Go-Van qui ont récemment sillonné les routes du plus vaste parc du réseau, le parc national du Mont-Tremblant, afin de dénicher les activités qui permettent de se rapprocher tant de son copilote que du spectacle offert par mère Nature.

Vous êtes propriétaire d’une attachante petite bête à quatre pattes? Sachez que seul votre chien pourrait vous accompagner dans les parcs nationaux, selon certaines conditions. En effet, les endroits où les chiens sont permis varient d’un parc national à l’autre et d'une saison à l'autre. Pourquoi? Pour que leur présence ait un impact minimal sur ces milieux naturels ainsi que pour préserver une expérience de qualité pour tous les visiteurs. Pour identifier une destination qui conviendra à vous et à pitou, consultez la liste complète des endroits autorisés.

Découvrir les 24 parcs nationaux

Parc national du Mont-Tremblant
Parc national du Mont-Tremblant Go-Van | © Sépaq
Parc national des Grands-Jardins
Parc national des Grands-Jardins Émile David | © Sépaq

2. Choisir son activité

L’incontournable activité pour avoir des couleurs plein les yeux? La randonnée. Simple et accessible, la randonnée se pratique dans toutes les destinations de la Sépaq. Envie d’une courte promenade qui vous donnera tout juste le temps de faire le plein d’air frais? Faites votre choix parmi notre sélection de randonnées express. Vous êtes plutôt du type à vouloir un retour sur investissement? Aventurez-vous dans l’un de nos meilleurs sentiers pour accéder à des points de vue spectaculaires.

Dans le palmarès des activités à faire absolument à l’automne, on a un gros (même très gros) faible pour les parcours de via ferrata. Accompagné d’un guide, vous progresserez de manière sécuritaire sur des parois rocheuses équipées de câbles, de poutres, de ponts et de passerelles, le tout dans un décor spectaculaire. Certains disent que cette activité originale offre le meilleur ratio « effort/vue » pour accéder à des paysages saisissants particulièrement en automne. 

3. Bien s’équiper pour être en sécurité

Peu importe la destination et l’activité que vous choisirez pour profiter des couleurs, vous devez absolument savoir quelques particularités propres à l’automne.

Tout d’abord, même si la température est assez clémente en ville, la température est beaucoup plus fraîche en forêt et encore plus en montagne. Certains sommets accumulent même quelques centimètres de neige. Pour ne pas vous faire prendre par mère Nature, optez pour un habillement multicouche (chandail près du corps qui n’est pas composé de coton, chandail de laine ou de polar et un isolant, comme un coupe-vent). Apportez également gants et tuque dans le sac à dos. Pensez à consulter les prévisions météo avant de partir et rappelez-vous qu’il vaut mieux avoir quelques vêtements chauds supplémentaires avec soi que de se faire prendre par une soudaine baisse de température.

De plus, sachez que les précipitations automnales et les nuits fraîches peuvent laisser les sentiers souvent plus vaseux. Privilégiez alors un bon soulier de marche avec une semelle épaisse et un support adéquat au niveau de la cheville. Il peut être aussi judicieux d’ajouter à son sac à dos une deuxième paire de bas.

Si vous prévoyez faire une randonnée de plusieurs heures, pensez aussi à apporter une lampe frontale, comme les journées raccourcissent drôlement vite. Sachez toutefois que pour votre sécurité et celle des équipes d’urgences qui pourraient être appelées en cas d’incident, la randonnée hors des heures d'ensoleillement est interdite. 

Enfin, du côté des collations, misez sur des aliments au pouvoir nutritif élevé, comme des noix et des fruits séchés. Pour une plus longue randonnée, pensez à un lunch plus consistant, comme à un sandwich, des cubes de fromages et quelques fruits. Besoin d’inspiration pour garnir le sac de délicieuses collations, par ici.

Bon à savoir no 1 : Le froid diminue la sensation de soif. Pensez à avoir suffisamment d’eau pour l’activité prévue et à vous hydrater régulièrement. Le minimum : 1 litre d’eau dans le sac à dos!

Bon à savoir no 2 : Dans plusieurs parcs nationaux, votre signal cellulaire fera défaut. À vrai dire, vous n’en aurez pas du tout. Il est alors judicieux de télécharger, avant de quitter la maison, l’application gratuite Avenza Maps : des cartes géoréférencées géniales qui vous permettront en tout temps de connaître votre position, même sans réseau.

Daphné Caron et Nicolas Gauthier | © Sépaq
Parc national d'Oka
Parc national d'Oka Quentin Orain | © Sépaq
Parc national de la Yamaska
Parc national de la Yamaska Julie Audet | © Sépaq
Parc national de la Gaspésie
Parc national de la Gaspésie Nancy Guignard | © Sépaq

4. Retrouver sa nature… et la respecter

La mission des parcs nationaux, c'est d'abord de conserver les plus beaux territoires du Québec en protégeant leurs riches écosystèmes. Bien que nos spécialistes travaillent sans relâche pour assurer cette précieuse mission, votre contribution est primordiale pour que les générations futures puissent elles aussi s’émerveiller devant la beauté de ces 6995 km2 de territoires uniques.

Voyez comment vous pouvez contribuer à préserver la richesse des parcs nationaux en gardant en tête ces 5 gestes simples :

  • Rester dans les sentiers.
  • S’abstenir de prélever des éléments naturels (plantes, bois, roches, etc.).
  • Ramasser ses déchets.
  • Ne pas nourrir les animaux.
  • Garder ses distances pour observer la faune.

Prêt à retrouver votre nature sous ses couleurs les plus flamboyantes?

Maintenant, ouvrez grands les yeux et laissez-vous émerveiller par tout ce que les parcs nationaux ont à vous offrir.

J'y vais!

ASTUCE!

À la maison, pensez à utiliser la billetterie virtuelle pour vous procurer votre droit d’accès quotidien.

Rappel : les détenteurs d'une carte annuelle Parcs nationaux du Québec ou d'une carte annuelle pour un parc en particulier n'ont pas besoin de se procurer un droit d'accès quotidien.

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire