COVID-19 : tout ce que vous devez savoir

Nos incontournables pour une sortie hivernale en tout confort

En collaboration avec Claude Roussin et Joey Trudel, respectivement acheteur d’équipement et acheteur plein air chez SAIL.

Profitez des joies de l’hiver et aventurez-vous sur les sentiers enneigés sans négliger votre confort. Cet hiver, suivez les conseils de deux spécialistes et passionnés de plein air pour faire passer vos escapades au niveau supérieur.

Mathieu Lachapelle | © Sépaq

Prenez soin de vos pieds

N’ignorez surtout pas vos extrémités, qui vont vous porter là où la nature vous appelle.

Glissez vos pieds dans des bottes de randonnée ou des bottes d’hiver robustes, isolées et imperméables, selon votre choix d’activité, après avoir enfilé des chaussettes en laine de mérinos. Cette fibre respirante permet à la sueur de s’évaporer efficacement pour que vos pieds ne suffoquent pas. Tout le monde sait qu’il n’y a rien de plus inconfortable que des chaussettes humides.

Avant de partir, ne manquez pas d’enfiler des guêtres, une protection supplémentaire contre les éléments. Selon Claude Roussin, acheteur d’équipement chez SAIL, les guêtres gardent vos pieds au sec en empêchant la neige, la boue et les roches de se faufiler dans vos bottes, puisqu’elles en protègent la tige (la partie supérieure). Offertes en différentes longueurs, selon vos besoins, elles sont pratiques en toutes saisons, tant par temps glacial que par temps doux – oui, même lorsque vous ne portez pas de pantalon de neige.

Marchez avec assurance

Pour avancer sans peur de glisser, vous voudrez apporter des crampons amovibles à enfiler ou retirer selon votre trajet et le sol sur lequel vous marchez. Plusieurs modèles existent, dont certains offerts en plusieurs tailles, permettant de bien les ajuster à vos bottes. Plus il y a de pointes (les crampons), plus vous gagnerez en stabilité. Dix pointes suffisent pour les randonnées légères sur la neige.

Glisser une lampe frontale – avec de nouvelles piles! – dans votre sac à dos est également un choix judicieux, car la tombée du jour peut surprendre en hiver. Avec une lampe frontale, vous n’aurez pas à marcher à tâtons, et vos mains demeureront libres.

Nancy Guignard | © Sépaq
Nancy Guignard | © Sépaq
Mathieu Lachapelle | © Sépaq
Nancy Guignard | © Sépaq

Emmagasinez un maximum de chaleur

Le luxe suprême? Vous doter d’une veste ou d’un manteau chauffant! Vous n’aurez qu’à activer son système de réchauffement pour mettre les frissons K. O. Attention toutefois de ne pas l’utiliser si vous êtes déjà en train d’accomplir une activité de haute intensité, car un excès de chaleur produira plus de transpiration, et vos vêtements seront vite trempés. Économisez plutôt l’énergie de la pile pour vos pauses et les moments où vous avez vraiment froid.

De plus, protéger vos mains trop souvent négligées ne sera jamais de trop. Avant d’aller à l’extérieur, appliquez une crème hydratante sur celles-ci. Puis, lorsque vous vous arrêtez, insérez des chauffe-mains dans vos mitaines afin d’éviter que le froid s’empare de vous pendant que vous êtes immobile.

Un essentiel dont vous ne voudrez plus vous passer? Des chaussettes chauffantes, qui fournissent 10 heures de chaleur et s’activent à l’aide d’une télécommande. Confort assuré!

Faites le plein d’énergie

Lorsque vous atteignez le sommet de la montagne ou la fin du sentier, offrez-vous une petite récompense afin de reprendre des forces et de vous réchauffer, le tout grâce à quelques accessoires bien choisis.

Joey Trudel, également membre de l’équipe de SAIL, suggère de trimballer un brûleur conçu pour résister aux conditions extrêmes et au vent, de même qu’un ensemble de casseroles empilables. En quelques minutes, vous pourrez chauffer du lait pour un chocolat chaud ou une soupe pour votre lunch.

Les amatrices et amateurs de bonne cuisine seront heureux d’apprendre qu’on trouve maintenant sur le marché plusieurs types de nourriture lyophilisée aussi consistante que réconfortante : soupe au lait de coco, risotto aux champignons, porc braisé, blanquette de poulet, etc.

Une autre astuce : versez du café, du thé ou votre boisson préférée dans un contenant isotherme. Idéal par temps froid!

Simon-Pierre Murdock | © Sépaq
Simon-Pierre Murdock | © Sépaq
Alma Kismic | © Sépaq
Renaud Robert | © Sépaq

Prenez une pause bien méritée

Si vous comptez effectuer une longue randonnée, vous voudrez assurément vous arrêter pour relaxer vos épaules, votre dos, vos jambes et vos pieds, qui auront parcouru plusieurs kilomètres tout en portant vos provisions.

« Apportez un matelas de sol bien isolé pour vous reposer quelques instants sur la neige sans vous mouiller », suggère Joey Trudel. Encore mieux? Gâtez-vous avec un coussin chauffant portatif, rechargé la veille de votre départ.

Une pause en plein air est le moment parfait pour activer la fonction de réchauffement de vos accessoires et pour sortir vos jumelles et observer paisiblement la faune et la beauté naturelle autour de vous.

N’oubliez pas toutou

Lorsqu’il est question de confort hivernal, pensez aussi à votre compagnon canin!

Emmitouflez-le dans un manteau pour chien isolé et accordez-vous du repos en lui faisant porter un petit sac à dos. Il pourra ainsi contribuer au transport des denrées, et vous n’aurez pas à tout porter sur votre dos.

Récompensez-le pour ses efforts en versant de l’eau fraîche et de la nourriture dans une gamelle pliable en tissu. Compact, cet accessoire rendra plus agréable la balade de votre ami à quatre pattes, tout en prenant peu de place dans votre sac.

Comme l’accès aux chiens varie d’un parc national à l’autre et d’une saison à l’autre, assurez-vous de consulter les renseignements à ce sujet pour bien planifier votre journée.

Inspirez-vous de nos essentiels pour le plein air en hiver et ajoutez-y les vôtres afin de faire de toutes vos sorties un succès. Bon hiver!

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire