Jouer dehors quand il fait froid

En collaboration avec Geneviève O’Gleman, notre nutritionniste préférée, savourer.ca

Il n’y a pas à dire, nos hivers québécois sont synonymes de froid, de neige et de « guédille au nez ». Tandis que certains maudissent cette saison, d’autres sont fous de joie à l’idée de voir le ciel se remplir de flocons.

Si vous faites partie de la première catégorie, ce n’est pas une raison pour rester encabané. Grâce aux astuces suivantes, on vous met au défi de sortir jouer dehors et on vous promet même que vous aurez du plaisir!

Allez hop! On enfile nos tuques et nos mitaines et on va profiter de l’hiver.

© Sépaq

Règle d’or numéro 1

Porter de bons vêtements chauds

S’habiller en multicouches. C’est probablement la règle la plus importante. Le principe est simple, vous ajoutez ou retirez un vêtement selon l’intensité de votre effort physique et en fonction des conditions hivernales.

Misez sur des morceaux composés de fibres synthétiques, comme la laine polaire ou le polyester, et qui sont des tissus réputés pour bien respirer et sécher plus rapidement. Si vous avez un chandail en laine de mérinos, c’est le moment de l’utiliser. En plus d’avoir toutes les propriétés des tissus synthétiques, la laine de mérinos n’absorbe pas les odeurs, ce qui est absolument fantastique.

Pour les plus frileux, prévoyez des sachets chauffe-mains ou chauffe-pieds (du genre Hot Pads).

Finalement, assurez-vous ne pas être trop serré dans vos bottes en portant des bas adaptés et en n’attachant pas vos lacets trop serrés.

Règle numéro 2

Bouger!

Vous sortez avec vos enfants pour faire un bonhomme de neige et le temps est glacial? Pourquoi ne pas commencer en faisant quelques jumpings jack? Vous serez surpris de la vitesse à laquelle votre corps se réchauffera. En plus, vous travaillerez votre système cardiovasculaire. Une pierre, deux coups!

Une série de pas chassés, une marche rapide ou encore de petits sauts sur place sont tous des mouvements simples qui vous réchaufferont et amuseront assurément les enfants.

Pensez aussi à bouger vos orteils et vos doigts pour activer la circulation sanguine qui amènera la chaleur à vos extrémités.

Mathieu Lachapelle | © Sépaq
Jacinthe Hall | © Sépaq

Quelques conseils de Geneviève

Règle numéro 3 : rester hydraté

Il est très important lorsqu’il fait froid de demeurer bien hydraté. La déshydratation peut augmenter les risques d’hypothermie ou d’engelures et amplifier la fatigue. Paradoxalement, on a moins soif lorsqu’il fait froid et on a tendance à s’empêcher de boire pour éviter d’aller aux toilettes et de devoir se déshabiller au grand complet. Vive le système multicouche! On passe donc par-dessus sa gêne et on s’assure de boire continuellement. Une tisane, un bouillon de légumes ou de poulet, une soupe ou simplement une eau chaude citronnée ou à la menthe apporteront à la fois réconfort et hydratation. Mieux vaut éviter le thé et le café qui ont une fâcheuse tendance à nous déshydrater davantage par leur effet diurétique, qui favorise l’élimination d’eau. N’hésitez pas à ajouter un peu d’épices, une pincée de Cayenne ou quelques traits de sauce piquante à votre soupe, ces ingrédients provoqueront un petit réchauffement climatique à l’intérieur de votre ensemble de ski!

Lors de randonnées ou d’activités prolongées à l’extérieur, partez toujours avec deux gourdes. Une avec de l’eau froide pour se désaltérer et une avec une boisson chaude pour se réchauffer. C’est primordial d’utiliser une bouteille isolante. La boisson froide demeurera froide sans geler et la boisson chaude ne perdra pas sa chaleur.

La poche d’hydratation est aussi très pratique pour s’hydrater lorsque les mains sont occupées par des bâtons de marche ou de ski. Ça vous est déjà arrivé de ne pas pouvoir boire parce que votre poche d’hydratation avait gelé? Pour prévenir cette situation, équipez-vous d’une poche d’hydratation isolée d’une gaine qui protège à la fois la poche et le tube pour éviter de trimballer un énorme bâton glacé!

Règle numéro 4 : manger des aliments protéinés

Le meilleur conseil alimentaire pour ne pas avoir froid, c’est de manger de petites bouchées de façon continuelle. Pendant la digestion, il se produit un phénomène qui se nomme la thermogénèse alimentaire. C’est-à-dire que le corps produit de la chaleur pendant qu’il digère. L’effet est ressenti de façon plus marquée lorsqu’il fait très froid. Traînez dans vos poches de manteau des aliments protéinés, comme les noix, ou riches en calories, comme le chocolat ou la pâte d’amande. Lorsqu’on a froid, on prend quelques bouchées et on ressent l’effet en quelques minutes.

Nancy Guignard | © Sépaq
Audrée Larocque | © Sépaq

Règle numéro 5

Protéger sa peau

Il est très important de couvrir le plus possible la peau du visage pour éviter les engelures. On couvre le bout du nez avec un cache-col et on se réchauffe avec la chaleur de notre respiration. Et s’il fait vraiment froid, on ose porter les lunettes de ski. Vous verrez, vous vous sentirez invincible dans un froid sibérien!

De même, il ne faut pas oublier d’hydrater et de protéger sa peau, car la rudesse de l’hiver a tendance à la dessécher. N’oubliez pas votre crème hydratante et pensez aussi à l’écran solaire. Le soleil d’hiver peut être traître et il est essentiel de se protéger de ses rayons même en saison froide. Optez également pour un bon baume à lèvres pour éviter les gerçures.

La règle qui fait toute la différence

Apprécier le hygge

Le hygge vous connaissez? Il s’agit de l’art de vivre du Danemark qui nous invite à nous envelopper de chaleur et de douceur pendant les rudes mois de l’hiver.

On vous garantit que votre sortie au grand air vous fera encore plus apprécier le confort et la chaleur de votre maison. Quoi de mieux que de s’enrouler dans une grosse couverte et déguster un bon breuvage chaud sur le bord d’un feu de foyer en bonne compagnie?

Avouez-le, tous ces petits plaisirs sont bien meilleurs les joues rougies par le froid après une activité à l’extérieur!

Alors, on sort la petite laine, on démarre la mijoteuse et on va bouger dehors?

N’oubliez pas : soyez indulgent envers vous-même. Comme toute discipline, l’amour de l’hiver, ça se pratique. Respectez votre rythme et celui de vos enfants. Un simple petit 15 minutes d’air frais est bénéfique pour votre santé et votre corps vous en remerciera.

Geneviève O'Gleman

À propos de Geneviève O’Gleman

La nutritionniste derrière le magazine Web savourer.ca

Grande gourmande, passionnée de plein air et de voyages, Geneviève saisit toutes les occasions d’explorer le monde par l’alimentation, ici au Québec, ou ailleurs sur la planète. Elle est à la tête de savourer.ca un magazine Web qui, par ses recettes, ses rencontres et ses découvertes, est dédié au plaisir de manger plus sainement, plus simplement. savourer.ca a été nommé en 2020 le meilleur site Web culinaire francophone au Canada par les Gourmand Awards et est en lice pour le prix du meilleur site de cuisine au monde, toutes langues confondues. Geneviève a aussi conçu, produit et animé Cuisine futée, parents pressés pendant six saisons à Télé-Québec. Elle est l’auteure de douze succès de vente, dont Les Lunchs de Geneviève, gagnant du Gourmand Cookbook Award pour le meilleur livre de santé au Canada. Ses plus récents titres, Les lunchs, Soupers rapides et Presque végé marquent le début d’une nouvelle collection aux Éditions de l’Homme.

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire