Des chutes à découvrir dans les destinations de la Sépaq

Pour certains randonneurs, il s’agit de la récompense ultime qui coiffe leur sortie en forêt. Pour d’autres marcheurs, ces phénomènes naturels sont plutôt un prétexte pour prendre une pause et admirer le spectacle. Peu importe votre réaction devant l’immensité d’une chute, vous devez admettre que l’on ressent toujours un petit quelque chose de spécial lorsque l’on entend gronder la force de l’eau.

Voici donc pour vous une sélection des plus belles chutes à découvrir aux quatre coins du Québec dans nos destinations.

Parc de la Chute-Montmorency Parc de la Chute-Montmorency
Parc de la Chute-Montmorency Julie Audet | © Sépaq

Les grands classiques

La chute Montmorency – Parc de la Chute-Montmorency

La majestueuse chute Montmorency est un attrait incontournable de la région de Québec. Depuis un nombre incalculable d’années, elle attire des visiteurs de partout à travers le monde. Pour profiter pleinement de ce phénomène naturel, empruntez le circuit panoramique comprenant l’ascension en téléphérique qui vous mènera jusqu’au Manoir tout en admirant la chute, le fleuve Saint-Laurent, l’île d’Orléans et la ville de Québec.

Pour les mordus de sensations fortes, essayez la tyrolienne qui vous fera traverser l’anse de la chute Montmorency sur une longueur de 300 mètres avec le nez au vent et les pieds dans le vide! L’essence même d’une vue époustouflante. Trois parcours de via ferrata sont aussi aménagés dans la faille de Boischatel, tout près de la chute. Une randonnée sur paroi rocheuse accessible à tous qui vous promet une vue époustouflante sur l’anse et l’île d’Orléans.

La chute Vauréal – Parc national d’Anticosti

La fameuse chute Vauréal est l’endroit signature de l’île d’Anticosti! Simples marcheurs ou grands randonneurs, ce site paradisiaque est à votre portée. Grâce à un sentier d'une centaine de mètres qui vous donnera accès à un belvédère ou via un parcours qui vous mènera au pied de la chute à partir du canyon, laissez-vous éblouir par ce spectacle naturel.

La chute Hélène – Auberge de montagne des Chic-Chocs

Au cœur des montagnes gaspésiennes, la chute Hélène brille par sa grandeur et son allure exotique. Cette destination rafraîchissante est accessible via un sentier de randonnée pédestre de 3 km de niveau intermédiaire (dénivelé de 280 mètres). Vos jambes travailleront sans relâche, mais le spectacle au bout du sentier vaut l’effort et le déplacement! Si vous êtes plutôt en mode relaxation, sachez que l’on peut aussi apercevoir la chute de loin sur les galeries panoramiques de l’Auberge.

Les chutes du Diable, Croches, Aux-Rats et Aux-Mûres – Parc national du Mont-Tremblant

Véritable paradis sur l’eau, le parc national du Mont-Tremblant compte pas moins de 4 chutes à découvrir lors de votre prochaine sortie en plein air. La Chute du-Diable et les Chutes-Croches (secteur de la Diable) sont accessibles par des sentiers en randonnée pédestre qui sont parfaits pour la famille. Des belvédères d’observation vous permettront d’admirer ce spectacle qui impressionnera vos jeunes! Dans le secteur de la Pimbina, la magnifique Chute-aux-Rats, haute de plus de 17 mètres, est accessible en randonnée pédestre et propose une aire de pique-nique à destination. Finalement, la Chute-aux-Mûres dans le secteur la Cachée saura vous charmer avec sa sympathique petite passerelle.

Parc national d'Anticosti
Parc national d'Anticosti Beside | © Sépaq
Auberge de montagne des Chic-Chocs
Auberge de montagne des Chic-Chocs Pierre Carbonneau | © Sépaq
Parc national du Mont-Tremblant
Parc national du Mont-Tremblant Steve Deschênes | © Sépaq
Réserve faunique Mastigouche
Réserve faunique Mastigouche Steve Deschênes | © Sépaq

Les belles découvertes

La chute Kalimazoo – Parc national d’Anticosti

Même si la chute Vauréal vole la vedette au parc national d’Anticosti, la chute Kalimazoo située dans le secteur nord de l’île vaut aussi le détour. Après une courte randonnée, vous pourrez profiter de cette superbe petite chute à l'abri du vent dans une petite vallée. Les visiteurs peuvent aussi compter sur la présence d’un magnifique bassin exposé au soleil.

Les chutes Dunbar – Réserve faunique du Saint-Maurice

Peu après votre entrée dans ce territoire unique de la Mauricie, vous pourrez accéder à un sentier de niveau facile de 4,4 km. Dans votre sac à dos, traînez votre lunch et votre sentiment d’émerveillement, car en bout de piste se trouvent les magnifiques chutes Dunbar. Au pied de celle-ci, vous pourrez déguster tranquillement votre repas dans l’aire de pique-nique et relaxer, tout simplement.

Les Six-Chutes – Réserve faunique Mastigouche

La richesse du milieu naturel de la réserve faunique Mastigouche est bien connue des pêcheurs et des mordus de plein air. La beauté de cette destination se traduit aussi par la présence de phénomènes naturels intrigants, dont les Six-Chutes. Accessible par la route 1, un court sentier de 2 km ponctué de panneaux d’interprétation vous mènera vers une tour d’observation pour contempler le spectacle!

La chute Sainte-Anne – Parc national de la Gaspésie

Une belle entrée en matière pour découvrir toute la grandeur du parc national de la Gaspésie. Après vous être délié les jambes avec une courte randonnée pédestre à faible dénivelé d’une quinzaine de minutes, vous accèderez à un belvédère qui vous donne une vue sur le versant nord du mont Albert et surplombe la chute de la rivière Sainte-Anne. Bref, un minimum d’effort pour un résultat impressionnant.

Le grande chute de la rivière Kipawa – Parc national d’Opémican

Voici l’un des attraits les plus impressionnants de ce nouveau parc national situé dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue. Bordée de grands pins blancs et rouges, symbole de la jonction des domaines feuillu et boréal sur ce territoire, la rivière Kipawa se donne en spectacle avec sa grande chute qui déborde de puissance. Celle-ci est d’ailleurs accessible par un petit sentier d’un kilomètre. Frissons garantis!

Parc national d'Opémican
Parc national d'Opémican Mathieu Dupuis | © Sépaq
Réserve faunique Ashuapmushuan
Réserve faunique Ashuapmushuan Steve Deschênes | © Sépaq
Réserve faunique de Port-Cartier–Sept-Îles
Réserve faunique de Port-Cartier–Sept-Îles Steve Deschênes | © Sépaq
Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie
Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie Mathieu Dupuis | © Sépaq

Les secrets bien gardés

Les chutes de la Chaudière – Réserve faunique Ashuapmushuan

Si vous êtes de passage dans la réserve faunique Ashuapmushuan pour un séjour de pêche ou de villégiature, sachez que les chutes de la Chaudière valent le détour. Le site tire son nom des nombreuses marmites creusées par l'érosion, dans le roc incrusté de granit rose. De courts sentiers permettent d'observer la chute à partir de différents points de vue. Apportez votre lunch, car les amateurs de plein air et de paysages saisissants y passent souvent la journée. Pour accéder à ce site à partir de la route 167, prenez l'embranchement au kilomètre 68 et suivez la route pendant une quinzaine de kilomètres.

Les chutes du lac Roland – Réserve faunique La Vérendrye

Entre 2 parties de pêche, les visiteurs de la réserve faunique La Vérendrye peuvent faire un arrêt sur la route 117 afin de parcourir le court sentier des Chutes-du-Lac-Roland. Tout au long du parcours, des panneaux d’interprétation vous permettront de vous instruire sur l’adaptation des animaux et des plantes à leur milieu ainsi que sur la nation algonquine. À destination, une magnifique chute qui donne son nom au sentier saura vous surprendre.

La chute MacDonald – Réserve faunique de Port-Cartier-Sept-Îles

Vous séjournez dans l’un des chalets du lac Walker lors d’un prochain séjour de pêche? Sachez qu’à seulement quelques kilomètres de votre lieu d’hébergement se trouve un court sentier de randonnée pédestre d’un kilomètre qui vous mène à un belvédère, une passerelle et un paysage étonnant. En prime, vous aurez une vue incomparable de la chute MacDonald.

La chute du Ruisseau-Blanc – Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie

Une étonnante surprise attend les visiteurs qui se rendront au camping de L’Équerre en vélo, en randonnée pédestre ou en canot. À partir de ce point de rendez-vous, une courte et charmante randonnée mène au pied d’une chute spectaculaire de 45 mètres. Un petit coin de paradis qui récompensera tous vos efforts.

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire