Aller au contenu

Parc national du Bic

8°C

Orientations

Les enjeux de conservation au parc national du Bic

Un parc national est créé pour protéger des milieux naturels représentatifs ou particuliers et des paysages d'une région. Ces territoires doivent aussi être mis en valeur par l'interprétation du patrimoine naturel et culturel et par des activités de plein air extensives. Les enjeux de conservation découlent alors de la recherche de l'équilibre entre la protection et l'accessibilité de ces aires protégées.

Malgré sa superficie relativement faible (33,2 km2), on retrouve au parc national du Bic une richesse écologique importante. Au nombre des milieux riches et fragiles, notons la présence d'une zone marine et d'un littoral de plus de 30 km. Ces milieux sont particulièrement appréciés par un grand nombre des visiteurs qui viennent y observer l'extraordinaire faune marine qu'on y trouve (phoques, canards, etc.). Notre défi consiste à concilier cette présence humaine à la mission de conservation en mettant en place des moyens qui limitent au maximum notre impact sur cette faune, tout en vous permettant de l'apprécier.

Les milieux terrestres aussi offrent leurs défis de conservation. Le territoire abrite entre autres certaines espèces floristiques rares. La perte potentielle de cette biodiversité causée par l'expansion des populations d'espèces exotiques envahissantes nous préoccupe particulièrement. Le suivi constant de notre milieu naturel est primordial. 


Les outils de gestion du parc

Pour faire face aux enjeux de conservation, la première étape est de bien connaître le territoire sous notre gestion. Toutes ces informations sont compilées dans la Synthèse des connaissances du parc qui compile l'ensemble de ce qui est connu sur le milieu naturel et sur l'histoire du territoire. Cette synthèse est mise à jour périodiquement afin d'y intégrer toutes les nouvelles données issues des activités d'acquisition de connaissances.

Pour réaliser des gestes concrets visant à enrichir nos connaissances et à gérer adéquatement le milieu, nous sommes à mettre en place notre plan de conservation. Ce dernier identifie et priorise tous les enjeux de conservation du parc et  les actions à prendre pour faire face aux problématiques identifiées.

Finalement, le parc dispose d'un plan de protection qui identifie et encadre les problématiques spécifiques à l'application réglementaire. 

Saviez-vous que...

Une position stratégique... un spectacle à ne pas manquer

Le parc national du Bic est un endroit privilégié pour l’observation des oiseaux de proie lors de leur migration printanière. Chaque année, de la fin mars jusqu’au début juin, des milliers d’oiseaux de proie (buses, faucons, éperviers, aigles...) sont facilement observables à partir du belvédère Raoul-Roy.

Crecerelle

Le parc national du Bic possède un relief accidenté présentant de longues barres rocheuses alignées parallèlement à l’estuaire. Lors de leur déplacement sur de grandes distances, les oiseaux de proie profitent de la présence quasi constante de courants d’air ascendants le long des parois rocheuses comme Les Murailles pour s’élever en altitude et se laisser planer, diminuant ainsi leurs dépenses énergétiques.

Au grand plaisir des observateurs, le passage des oiseaux de proie qui survolent le parc est concentré dans un corridor relativement étroit à proximité du belvédère Raoul-Roy.

Ainsi, de la fin mars jusqu’au début juin, lors du passage des oiseaux de proie en migration, le belvédère Raoul-Roy devient un lieu de rendez-vous incontournable pour l’observation et le partage de connaissances entre les ornithologues passionnés et les visiteurs.

Le belvédère Raoul-Roy, est situé dans la portion ouest du parc national du Bic.


Haut de page

Ma Nature

Bienvenue dans Ma Nature, une toute nouvelle version du profil Sépaq. Si vous avez déjà un profil Sépaq, connectez-vous avec les mêmes accès pour accéder automatiquement à votre compte Ma Nature. Pour en savoir plus, cliquez sur Qu'est-ce que c'est?

J'ai oublié mon mot de passe

ou

Inscrivez-vous

Qu'est-ce que c'est?