Notre organisation

Développement durable

En raison de sa mission, la Société se doit de jouer un rôle majeur dans la sauvegarde du patrimoine naturel québécois en recherchant une intégration des préoccupations ­environnementales, sociales et économiques dans sa mise en valeur et son accessibilité au bénéfice de la population du Québec et des générations futures. Le développement durable et la protection de l’environnement représentent ainsi des valeurs fondamentales orientant les activités de son personnel et le développement des services offerts à sa clientèle. Déjà bien intégrées dans ses opérations, ces valeurs ont été à la base des travaux réalisés en 2008-2009 pour aller encore plus loin et faire de la Société une entreprise modèle.  

 

Adoption d’un deuxième plan d’action de développement durable

Entré en vigueur le 31 mars 2016, le Plan d’action de développement durable 2016-2020 expose les moyens qu’entend prendre la Sépaq afin de contribuer à la Stratégie gouvernementale de développement durable 2015-2020. Cette deuxième stratégie gouvernementale propose 8 orientations et 27 objectifs pour lesquels les ministères et organismes, dans leurs plans d’action respectifs, doivent rattacher leurs propres objectifs et divulguer leurs actions.

La Sépaq est une entreprise performante en matière de développement durable et de mise en valeur du territoire et elle entend poursuivre sur cette lancée. Elle souhaite s’acquitter de ses obligations par un plan d’action qui mise sur ses acquis, qui cherche à poursuivre et à améliorer les mesures actuelles et les pratiques de gestion écoresponsables et à mettre de l’avant un certain nombre de nouvelles initiatives.

Pour la période de 2016 à 2020, la Sépaq poursuivra sa démarche de développement durable en contribuant à quatre des huit orientations de la stratégie gouvernementale :

  • Renforcer la gouvernance du développement durable dans l’administration publique;
  • Gérer les ressources naturelles de façon responsable et respectueuse de la biodiversité;
  • Améliorer, par la prévention, la santé de la population;
  • Assurer l’aménagement durable du territoire et soutenir le dynamisme des collectivités.

Le nouveau plan d’action de développement durable de la Sépaq met de l’avant quinze actions, lesquelles contribuent à quatre orientations et huit objectifs de la stratégie gouvernementale. Ces actions sont regroupées par orientation et l’objectif gouvernemental auquel elles contribuent ainsi que l’objectif organisationnel y sont précisés. Elles sont toutes jumelées à des cibles et des indicateurs, afin de mesurer leur avancement.

Au cours des quatre prochaines années, plusieurs mesures déjà en place seront bonifiées et plusieurs nouvelles seront initiées afin d'atteindre les cibles du plan d'action. Par un suivi régulier des résultats atteints, ce plan fera l'objet d'une amélioration continue et d'une reddition de comptes produite dans le rapport annuel de la Sépaq.


Mise en place d’un Programme de gestion environnementale

La Société a adopté un Programme de gestion environnementale (PGE) applicable à chacun de ses établissements de manière à réduire de façon significative leur empreinte écologique. Ce programme qui constitue une des assises du plan d’action de développement durable, intègre des pratiques et des mesures implantées au cours des dernières années en plus de définir l’ensemble des orientations environnementales préconisées par la Société et des cibles de performance.

Le programme porte sur la gestion de l’énergie, de l’eau, des matières résiduelles et des matières dangereuses et toxiques. De plus, le programme vise la gestion des aménagements, lors de la mise en place de nouvelles infrastructures et de la mise à niveau des aménagements actuels, de même que l’instauration de pratiques hôtelières écologiques et d’achats écoresponsables.

Le PGE constitue une mesure structurante de l’action de la Société en matière de protection de l’environnement. Par ailleurs, elle pose déjà des gestes très concrets pour minimiser son empreinte écologique. À titre d'exemple, la vaisselle compostable, qui est une alternative écologique à la vaisselle jetable en plastique, a été testée dans quelques établissements la saison dernière. La Société a décidé d'utiliser cette vaisselle dans tous ses casse-croûte. Elle a aussi pris la décision de ne plus remettre des sacs de plastique à ses clients en Boutique Nature et en dépanneur afin de favoriser l'utilisation des sacs réutilisables.

Dans ces boutiques, les produits écoresponsables sont de plus en plus privilégiés, par exemple, les vêtements faits de fibres cultivées biologiquement ou les sacs à dos en matières recyclables. En plus, les produits des entreprises québécoises sont privilégiés lorsque c'est possible, et ce, non seulement pour favoriser l’économie, mais aussi pour réduire les impacts du transport dans le cycle de vie des biens de consommation.

Pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre, la Société se tourne en plus vers des alternatives écoénergétiques par rapport aux transports et aux déplacements. En ce sens, elle mise, par exemple, sur :

• des véhicules électriques dans plusieurs campings

• des scooters au lieu de camionnettes

• le remplacement des motoneiges de service et des moteurs hors-bord à 2 temps par des modèles plus propres ou à 4 temps

• l’implantation du transport en commun dans certains parcs nationaux, comme dans ceux des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie ou de la Jacques-Cartier

En ce qui concerne la gestion de l'eau, les établissements remplacent progressivement les robinets, les pommeaux de douche et les toilettes par des modèles qui consomment moins. La Société s'assure également de revoir l'ensemble de ses systèmes de traitement des eaux usées afin non seulement de répondre aux nouvelles normes en vigueur, mais d'être aussi à l'avant-garde en cette matière dans les régions isolées.

De plus, la Société a mis en place, en 2008, la récupération et le recyclage de bonbonnes de propane pour le camping.

Enfin, la majorité des établissements hôteliers de la Société participent au programme de reconnaissance en développement durable RéserVert de l’Association des hôteliers du Québec. Ce programme permettant aux gestionnaires d’établissements de l’hôtellerie québécoise d’intégrer des actions concrètes de développement durable dans les domaines environnemental, social et économique, repose sur une formation progressive et continue.

Les objectifs de ce programme :

  • Favoriser la diminution des impacts négatifs provoqués par l’industrie hôtelière québécoise.
  • Faire évoluer rapidement les établissements hôteliers québécois vers l’équilibre que représente le développement durable.
  • Favoriser la participation des employés, des fournisseurs et des clients au développement durable de l’industrie hôtelière québécoise.

 


Sensibilisation et éducation en développement durable et protection de l’environnement

L'information donnée aux usagers des services vise également à les sensibiliser sur l'impact de la présence humaine en milieu naturel et sur la responsabilité qu'ils partagent avec le personnel de la Société. Par exemple, la documentation promotionnelle et celle remise lors de l'accueil leur proposent des actions concrètes, telle la récupération des bonbonnes de propane vides, leur permettant de contribuer de façon tangible à la réduction de l'empreinte écologique. Enfin, les 366 000 personnes qui ont participé aux activités de découverte dans les parcs ont été initiées aux enjeux environnementaux et aux principes du développement durable.


Restez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.