Réserve faunique La Vérendrye

Portrait

Historique

D’abord établi sous le nom de Réserve de la Route-Mont-Laurier–Senneterre, en 1939 – année où la route 117 reliant Mont-Laurier à l’Abitibi devait être complétée – ce territoire, qui devenait ainsi accessible, devait impérativement être protégé par un statut spécial. Une dizaine d’années plus tard, le gouvernement du Québec lui confère le statut de parc et lui attribue le nom de La Vérendrye à la faveur du 200e anniversaire de la mort du célèbre explorateur (1685-1749). Ce n’est qu’en 1979 que cet immense territoire devient une réserve faunique.

Deux localités algonquines, celles de Grand-Lac-Victoria et de Lac-Rapide se trouvent à l'intérieur des limites de la réserve faunique.

Pierre Gaultier de Varennes et de La Vérendrye, fils cadet d’un gouverneur de Trois-Rivières, est né en 1685. Après un passage dans l’armée où il lutte contre les Anglais au Massachusetts et à Terre-Neuve, il entreprend la quête de la mer de l’Ouest. Les cartographes de l’époque présument que cette mer est près des Grands Lacs, mais nul n’arrive à trouver une rivière qui coule vers l’ouest. Sa carrière d’explorateur se poursuit jusqu’en 1742, après qu’il ait étendu les frontières de la Nouvelle-France et tissé des liens avec de nouvelles tribus autochtones.


Attraits

La réserve faunique La Vérendrye, avec son territoire de démesure, comporte plusieurs attraits exceptionnels.

  • À eux seuls, ses deux immenses réservoirs, Cabonga et Dozois, constituent une source inépuisable d’aventure.
  • Les 800 km de circuits de canot-camping aménagés sur lacs, rivières et réservoirs en font un lieu incontournable pour les pagayeurs.
  • Exposition permanente au poste d’accueil Sud : animaux à fourrure, poissons et oiseaux
  • Sentiers d’interprétation :
    • Chutes du lac Roland : thématique sur l’adaptation des animaux et des plantes à leur milieu. Panneaux d’interprétation sur la nation algonquine
    • Le Domaine : auto-interprétation sur l’utilisation du bois
    • Baie des sables du Grand lac Victoria : sentier du marais avec trottoir de bois reliant le camping Du Till au camping Baie des Sables

Fiche technique

Superficie

12 589 km2


Nombre de plans d’eau

Plus de 4000, dont 2 grands réservoirs : Cabonga et Dozois et de nombreuses rivières


Faune aquatique

  • Achigan à petite bouche
  • Doré jaune
  • Esturgeon
  • Grand brochet
  • Omble de fontaine (truite mouchetée)
  • Touladi (truite grise)

Faune terrestre

Plus de 40 espèces de mammifères, dont :

  • Castor
  • Cerf de Virginie
  • Lièvre
  • Loup
  • Ours
  • Orignal
  • Renard

Faune ailée

150 espèces d'oiseaux, dont :

  • Gélinotte huppée
  • Tétras du Canada

Couvert forestier

Les essences principales sont :

  • Épinette noire
  • Épinette blanche
  • Pin gris
  • Pin blanc
  • Pin rouge
  • Bouleau blanc

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.