Orientations - Parc national de Miguasha - Parcs nationaux - Sépaq

Parc national de Miguasha

Orientations

Les enjeux de conservation au parc national de Miguasha

Un parc national est créé pour protéger des milieux naturels représentatifs ou particuliers et des paysages d'une région. Ces territoires doivent aussi être mis en valeur par l'interprétation du patrimoine naturel et culturel et par des activités de plein air extensives. Les enjeux de conservation découlent alors de la recherche de l'équilibre entre la protection et l'accessibilité de ces aires protégées.

Au parc national de Miguasha, les enjeux de conservation font partie du quotidien et impliquent particulièrement la préservation du milieu naturel et la gestion des fossiles. Un premier enjeu concerne l’érosion de la falaise. En caractérisant les processus d’érosion en cours sur le territoire du parc, en relevant le taux de recul de la falaise et en tenant compte de cette réalité dans les projets d’aménagements et les activités éducatives et de recherche, il devient possible de tendre vers le meilleur équilibre entre la protection du site, l'ampleur des fouilles et l'intensité de l'érosion naturelle.

Un autre enjeu fondamental concerne la gestion des collections et de l’archivage des données. Ainsi, des travaux de réaménagement des salles de recherche permettent d’optimiser les espaces de collections. Également, la conception d’une nouvelle base de données assure la pérennité des informations associées aux milliers de spécimens catalogués. Enfin, une gestion ordonnée des fossiles, avec l'identification, la description et la mise en collection, relève aussi de cet enjeu.

Des partenariats avec les chercheurs et les institutions d'ici et d'ailleurs visent aussi à favoriser les projets de recherche et l'acquisition de connaissances afin d'enrichir le programme de découverte offert aux visiteurs.


Les outils de gestion du parc

Pour faire face aux enjeux de conservation, la première étape est de bien connaître le territoire sous notre gestion. Toutes ces informations sont compilées dans la Synthèse des connaissances du parc qui compile l'ensemble de ce qui est connu sur le milieu naturel et sur l'histoire du territoire. Cette synthèse est mise à jour périodiquement afin d'y intégrer toutes les nouvelles données issues des activités d'acquisition de connaissances.

Pour réaliser des gestes concrets visant à enrichir nos connaissances et à gérer adéquatement le milieu, l'équipe du parc se réfère au plan de conservation. Ce dernier identifie et priorise tous les enjeux de conservation du parc et  les actions à prendre pour faire face aux problématiques identifiées.

Finalement, le parc dispose d'un plan de protection qui identifie et encadre les problématiques spécifiques à l'application réglementaire.

Saviez-vous que...

Des faux fossiles dans les salles de collections?

Au centre de recherche du parc national de Miguasha, le technicien préparateur se doit de maîtriser la fabrication de moulages, un art qui demande doigté, connaissances techniques et sens artistique.

mig_moulage
Un spécimen du poisson placoderme Bothriolepis canadensis (à gauche) et son moulage (à droite).

Les moulages sont de précieuses répliques de fossiles habituellement faits de divers types de plâtres ou de résines synthétiques qui, une fois durcis, sont recouverts de peinture. En utilisant les méthodes et les matériaux appropriés, il est possible pour le préparateur de créer des œuvres qui ressemblent à s’y méprendre aux originaux. Sont visés par cette méthode les spécimens les plus importants, les plus beaux ou les plus rares de la collection.

Les moulages ainsi produits sont intégrés à la collection du parc, aux côtés des originaux. Ils se révèlent utiles dans une foule de contextes paléontologiques. D’abord, les moulages peuvent parfois être utilisés aux fins de recherche, lorsque l’observation du spécimen original n’est pas requise. Dans ces cas, l’utilisation de moulages permet d’éviter le transport, la manipulation et, donc, le bris de véritables fossiles.
Les moulages servent également pour les besoins d’éducation. Ces répliques peuvent ainsi être manipulées à volonté par les visiteurs au parc ou par les élèves dans le cadre d’activités de classe portant sur l’histoire de la Terre et de la vie.


Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire