Parc national de Miguasha

Orientations

Les enjeux de conservation au parc national de Miguasha

Un parc national est créé pour protéger des milieux naturels représentatifs ou particuliers et des paysages d'une région. Ces territoires doivent aussi être mis en valeur par l'interprétation du patrimoine naturel et culturel et par des activités de plein air extensives. Les enjeux de conservation découlent alors de la recherche de l'équilibre entre la protection et l'accessibilité de ces aires protégées.

Au parc national de Miguasha, les enjeux de conservation font partie du quotidien et impliquent particulièrement la falaise et la gestion des fossiles (protection et recherche). La recherche d'équilibre entre la protection du site, l'ampleur des fouilles et l'intensité de l'érosion naturelle constitue l'enjeu principal.

Les fouilles se font de façon systématique afin de tirer le maximum d'informations de la localisation des spécimens mis au jour. La conservation de la falaise passe également par la sensibilisation des milliers de visiteurs qui foulent la grève chaque été. L'abandon de la démonstration de fouilles, durant la visite guidée, vise justement à renforcer cet enjeu de conservation. Une gestion ordonnée des fossiles, avec l'identification, la description et la mise en collection, relève aussi de ces enjeux.

Des partenariats avec les chercheurs et les institutions d'ici et d'ailleurs visent aussi à favoriser les projets de recherche et l'acquisition de connaissances afin d'enrichir le programme de découverte offert aux visiteurs.


Les outils de gestion du parc

Pour faire face aux enjeux de conservation, la première étape est de bien connaître le territoire sous notre gestion. Toutes ces informations sont compilées dans la Synthèse des connaissances du parc qui compile l'ensemble de ce qui est connu sur le milieu naturel et sur l'histoire du territoire. Cette synthèse est mise à jour périodiquement afin d'y intégrer toutes les nouvelles données issues des activités d'acquisition de connaissances.

Pour réaliser des gestes concrets visant à enrichir nos connaissances et à gérer adéquatement le milieu, l'équipe du parc se réfère au plan de conservation. Ce dernier identifie et priorise tous les enjeux de conservation du parc et  les actions à prendre pour faire face aux problématiques identifiées.

Finalement, le parc dispose d'un plan de protection qui identifie et encadre les problématiques spécifiques à l'application réglementaire.

Saviez-vous que...

Le lancement d’un projet de reboisement visant la protection de la falaise fossilifère

L’érosion côtière est une problématique en augmentation dans le Québec maritime et le parc national de Miguasha n’est pas épargné. Afin de protéger le patrimoine fossilifère et assurer la pérennité des infrastructures du parc, un projet majeur de reboisement a été lancé en 2012.

Reboisement
De jeunes «  Sentinelles de la falaise » en pleine action, lors de la Journée des parcs nationaux du Québec du 10 juin 2012.

L’érosion soutenue de la falaise fossilifère vient compromettre la mission de conservation du parc en favorisant la perte ou le bris de fossiles et en réduisant la quantité d’information accessible sur les spécimens retrouvés. Ultimement, le reboisement d’aires dénudées au sommet de la falaise permettra de réduire les effets du ruissellement, de l’infiltration et de la gélifraction qui contribuent à éroder la falaise du parc. Lors de la première phase de ce projet, la communauté a été impliquée et les participants, en plantant un arbre, ont reçu le titre symbolique de « Sentinelles de la falaise ».


Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.