Parc national d'Aiguebelle

Fermeture de l'entrée par le secteur Destor Détails

Orientations

Les enjeux de conservation au parc national d'Aiguebelle

Un parc national est créé pour protéger des milieux naturels représentatifs ou particuliers et des paysages d'une région. Ces territoires doivent aussi être mis en valeur par l'interprétation du patrimoine naturel et culturel et par des activités de plein air extensives. Les enjeux de conservation découlent alors de la recherche de l'équilibre entre la protection et l'accessibilité de ces aires protégées.

Au parc national d’Aiguebelle, l’un des enjeux particuliers est la présence d’espèces aquatiques exceptionnelles, peu ou pas présentes habituellement en Abitibi. En effet, les lacs de collines possèdent une eau claire, froide et bien oxygénée, ce qui répond aux nombreuses exigences des espèces d’eau froide comme les salmonidés. Deux espèces sont présentes sur le territoire soit, l’omble de fontaine et le touladi. La présence du touladi étant plus qu’exceptionnelle, la pêche en est interdite. Par contre, le prélèvement de l’omble de fontaine est permis et fait l’objet d’un suivi rigoureux, tout d’abord avec la collaboration du ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs, en fixant des quotas pour chacun des lacs. Ces quotas et le suivi de ceux-ci ont pour but de contrôler la pression de pêche sur l’espèce et faire en sorte que l’état de la population demeure viable.


Les outils de gestion du parc

Pour faire face aux enjeux de conservation, il est impératif de bien connaître le territoire. L'ensemble de l'information est compilé dans la Synthèse des connaissances du parc qui rassemble ce qui est connu du milieu naturel et de l'histoire du territoire. Ce document est mis à jour périodiquement afin d'y intégrer toutes les nouvelles données issues des activités d'acquisition de connaissances.

Des gestes concrets sont réalisés pour enrichir nos connaissances et gérer adéquatement le milieu. Par exemple, le plan de conservation du parc permet d’identifier et de prioriser tous les enjeux de conservation et les actions à prendre pour faire face aux problématiques identifiées.

Finalement, le parc dispose d'un plan de protection qui identifie et encadre les problématiques spécifiques à l'application réglementaire.

Saviez-vous que...

Le comportement du faucon pèlerin et les randonneurs du parc

La présence du faucon pèlerin au parc national d’Aiguebelle est reliée aux escarpements rocheux qui constituent un habitat favorable à sa nidification. Deux des neuf sites connus en Abitibi-Témiscamingue s’y trouvent. Le dérangement de ces oiseaux durant leur période de reproduction est reconnu comme un facteur limitant important. C’est pourquoi le faucon pèlerin fait partie des bio-indicateurs suivis au parc conjointement avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs depuis 2005. Le faucon pèlerin (Falcon peregrinus) a le statut de nicheur exceptionnel dans la région de l’Abitibi.

aig_consev_oiseau
Crédit photo : Nicolas Boulé

Afin de déterminer l’impact des visiteurs sur le comportement du faucon pèlerin, l’équipe de conservation et d’éducation du parc souhaite installer une caméra à proximité du site de nidification. En plus de qualifier les comportements du faucon et de ses petits, un observateur recueillera également des données in situ du comportement du faucon pèlerin lorsqu’il n’est pas directement au nid. L’observation se fera à l’aide de jumelles et une description précise sera notée. La présence des visiteurs fera également l’objet d’une description selon le nombre d’individus et l’intensité du bruit.

Pour terminer, afin d’obtenir un nombre significatif de données, le projet sera réalisé sur une période de trois années de nidifications. Les résultats obtenus seront analysés et comparés par statistiques. Ils serviront de référence pour les planifications d’aménagement ou la réalisation d’activités à proximité des sites de nidification en plus de contribuer à la sauvegarde de l’espèce.

Si vous voulez en savoir plus sur les initiatives et les enjeux de conservation dans le parc national d’Aiguebelle, consultez le blogue de conservation Parcs Québec.

Pour connaître les façons de participer à la conservation de nos parcs nationaux, consultez le Fonds Parcs Québec.


Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.