PARCS NATIONAUX ET CIELS ÉTOILÉS : ÇA BOUGE SUR LA PLANÈTE ! - Blogue de conservation - Parcs Québec - Sépaq

COVID-19 : mesures préventives, guide du visiteur, ainsi qu'activités et services offerts


Vous avez des questions? Consultez les réponses aux questions fréquemment posées par nos clients.

Blogue de conservation

PARCS NATIONAUX ET CIELS ÉTOILÉS : ÇA BOUGE SUR LA PLANÈTE !

5 mars 2013


Les dernières années ont vu la naissance d’une multitude d’initiatives visant à protéger les paysages nocturnes, tant à des fins de préservation de la qualité d’observation astronomique qu’à des fins de conservation des fabuleuses expériences célestes. Les parcs nationaux ont très souvent été aux premières loges de ces projets, en raison de leur mission de protection des milieux naturels et des paysages: l'obscurité est en effet de plus en plus reconnue comme un facteur de premier ordre pour les différents mécanismes écologiques et cycles biologiques.

Ainsi, suite à la première inauguration ayant eu lieu au parc national du Mont-Mégantic en 2007, une série d’autres désignations de Réserve internationale de ciel étoilé (RICE) a eu lieu. En 2011, le parc national d’Exmoor (Grande-Bretagne) a été désigné comme la première RICE européenne. À l’autre bout du monde, en Nouvelle-Zélande, le parc national du Mont Cook se trouve depuis 2012 au cœur d'une des plus grandes réserves internationales de ciel étoilé (RICE Aoraki Mackenzie). De plus, une cinquième RICE vient tout juste d'être désignée au parc national de Brecon Beacons (Wales, Grande-Bretagne).

Un second statut accrédité par l'International Dark Sky Association (IDA) est appelé «Parc international de ciel étoilé». Depuis 2006, onze parcs de genre ont été désignés, dont le parc national de Death Valley (Californie), nommé tout récemment en février 2013. On retrouve aussi dans cette liste le parc national Big Bends, au Texas, et un parc national hongrois, le parc national Hortobagy.

De retour chez nous, de nombreux parcs nationaux canadiens d'un bout à l'autre du pays ont obtenu récemment un statut canadien de réserve de ciel étoilé par la Société Royale d’Astronomie. Mentionnons par exemple les parcs nationaux de Jasper (Alberta), de Fundy (Nouveau-Brunswick), Pointe Pelée (Ontario) et de Kouchibouguac (Nouveau-Brunswick), pour ne nommer que ceux-là.

Et ce n’est pas fini ! Si tout va bien, on devrait voir naître prochainement une RICE au Pic du Midi de Bigorre, sur le territoire du parc national des Pyrénées. Toutes ces initiatives démontrent à quel point on réalise de plus en plus l'importance à accorder à la protection des environnements nocturnes. En d'autres mots : la vie a besoin de nuit...

RÉFÉRENCES

http://www.exmoor-nationalpark.gov.uk/visiting/things-to-do/stargazing

http://www.newzealand.com/travel/media/features/naturesustainable-tourism/
nature_aoraki-mackenzie-dark-sky-reserve.cfm

http://www.darksky.org/night-sky-conservation/86-international-dark-sky-parks

http://www.nps.gov/deva/naturescience/lightscape.htm

http://www.rasc.ca/dark-sky-site-designations

http://www.breconbeacons.org/the-authority/communications-and-media/press-releases/february-
2013/brecon-beacons-becomes-the-world2019s-5th-international-dark-sky-reserve

http://www.lourdes-actu.fr/actualites/lactu-des-vallees/5679-reserve-internationale-de-ciel-etoile--
le-pic-du-midi-de-bigorre-espere-une-labellisation-en-2013

Camille-Antoine Ouimet est le responsable de la conservation et de la sécurité au parc national du Mont-Mégantic.

ouimet.camilleantoine@sepaq.com

Photos: Rémi Boucher


Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire