24 heures chrono sur la faune ailée - Blogue de conservation - Parcs Québec - Sépaq

COVID-19 : nouvelles mesures préventives dans certains paliers d'alerte, guide du visiteur, ainsi qu'activités et services offerts


Vous avez des questions? Consultez les réponses aux questions fréquemment posées par nos clients.

Blogue de conservation

24 heures chrono sur la faune ailée

3 juin 2014


Dans le cadre de la Journée internationale des oiseaux migrateurs, qui se tient chaque année le 2e week-end de mai, le Regroupement QuébecOiseaux défiait les observateurs d’oiseaux en leur demandant d’identifier le plus grand nombre d’espèces possible à partir d’un point fixe sur une période de 24 heures. Une équipe enthousiaste a relevé le défi au parc national de la Yamaska, un haut lieu pour l’ornithologie.

Un défi ornithologique

Depuis trois ans, le Regroupement QuébecOiseaux lance un défi aux ornithologues amateurs qui doivent noter le plus grand nombre d’espèces en 24 heures. L’événement porte à juste titre le nom de Grand Défi QuébecOiseaux. Toutes les observations doivent se faire à partir d’un cercle de 10 mètres, ce qui oblige à choisir un site pouvant offrir une grande diversité d’habitats potentiellement favorables aux activités de subsistance de plusieurs espèces d’oiseaux. L’activité se déroule durant la deuxième semaine de mai, c’est-à-dire dans les premiers jours de la grande migration, alors que la plupart de nos oiseaux sont de retour pour la belle saison.

Épervier brun

Figure 1 Épervier brun

L’édition 2014 du Grand Défi QuébecOiseaux au parc national de la Yamaska

Les 9 et 10 mai dernier, une équipe de quatre ornithologues du Club d’observateurs d’oiseaux de la Haute-Yamaska (COOHY) s’était installée en bordure du réservoir Choinière sur l’extrémité nord de la digue secondaire. Ce site offrait l’avantage de présenter une diversité d’habitats propices à l’observation de différentes espèces d’oiseaux forestiers, aquatiques et de rivage, sans nécessiter de déplacements.

Après avoir scruté les arbres, le réservoir, les bosquets riverains, la structure de la digue et, bien sûr, le ciel, les observateurs ont pu déceler la présence de 43 espèces d’oiseaux qui sont venus se faire voir ou entendre durant les 24 heures chrono que durait l’événement. Un fort vent s’est mis à souffler sur le secteur ouvert de la digue, poussant plusieurs oiseaux à choisir un lieu plus abrité et les observateurs à courir rattraper leur chapeau.

Malgré les bourrasques, les oiseaux de proie sont restés les maîtres du ciel… Ont été observés la Chouette rayée, le Balbuzard pêcheur, l’Urubu à tête rouge, l’Épervier brun, l’Épervier de Cooper, la Buse à épaulettes, la Petite Buse et la Buse à queue rousse. On sait que le Pygargue à tête blanche visite régulièrement le site, mais il n’a pas été vu lors de l’activité.

Geai bleu

Figure 2 Geai bleu

Le Grand Défi QuébecOiseaux fut aussi l’occasion pour plusieurs passants de s’arrêter, d’échanger avec les observateurs et d’en apprendre sur la richesse et la fragilité de notre avifaune. L’événement qui se déroule partout au Québec vise à sensibiliser la population à l’observation et à la conservation des oiseaux. Un autre objectif est d’amasser des fonds dédiés à la protection des oiseaux. Finalement, l’activité permet d’offrir aux ornithologues une occasion de rencontres et d’échanges dans un cadre de compétition amicale.

Petit parc… Grande diversité!

Au fil des ans, plus de 240 espèces d’oiseaux ont été répertoriées sur le territoire du parc national de la Yamaska, dont environ 90 espèces nicheuses qui y trouvent les conditions propices à leur reproduction. Plusieurs autres sont en transit au printemps ou à l’automne dans la poursuite de leur grand périple migratoire. Un plaisir d’observations qui se renouvelle au gré des saisons.

Quiscale

Figure 3 Quiscale


Richard Gagné fait partie du Club d'observateurs d'oiseaux de la Haute-Yamaska.

Alain Mochon est responsable du service de la conservation et de l'éducation au parc national de la Yamaska. mochon.alain@sepaq.com

Photos : Richard Gagné; Alain Mochon et David Trescak.


Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire