Hébergement - Sécurité - Sépaq

Sécurité

Pour un hébergement sécuritaire

Pendant votre séjour dans un de nos établissements, voici de l'information et des consignes à observer visant à promouvoir un hébergement sécuritaire.

Danger du monoxyde de carbone et consignes

Même une faible exposition au monoxyde de carbone peut causer des problèmes de santé graves. Si le CO est aussi dangereux, c’est qu’il s’accumule rapidement dans le sang, réduisant la capacité de ce dernier de transporter l’oxygène dans l’organisme.

Les symptômes d’une intoxication au monoxyde de carbone

Sachez les identifier :

  • Exposition légère : symptômes semblables à ceux de la grippe, tels que mal de tête, écoulement nasal, irritation des yeux, etc.
  • Exposition moyenne : somnolence, étourdissement, vomissement. Le sentiment de désorientation et de confusion peut rendre difficile pour certaines personnes, la prise de décisions rationnelles telles que de quitter le logement ou d’appeler à l’aide.
  • Exposition extrême : évanouissement, lésions cérébrales, mort.

Comment prévenir l’émanation de monoxyde de carbone pendant votre séjour?

L’établissement effectue sur une base régulière la vérification et le nettoyage des équipements à combustion par un technicien qualifié afin de garantir qu’ils sont en bon état de marche.

Toutefois, pour assurer votre sécurité vous devez respecter les consignes obligatoires suivantes :

  • Assurez-vous que l’apport d’air soit suffisant pour assurer une combustion adéquate (entrebâiller une fenêtre ou la porte).
  • Ne pas utiliser les brûleurs de surface ou le four d’une cuisinière à propane ou à gaz naturel pour chauffer votre unité d’hébergement.
  • Ne pas utiliser un poêle à fondue alimenté au gaz à l’intérieur.
  • Ne pas surchauffer le poêle à bois.
  • Ne jamais retirer un avertisseur de monoxyde de carbone ou un détecteur de fumée de son lieu d’installation, ni leur batterie ou leur connexion.

Comment réagir en présence d’une source évidente de CO?

Lorsque votre avertisseur de CO déclenche une alarme, la Sécurité publique recommande :

  • D’évacuer tous les occupants de l’unité d’hébergement et de vérifier le nombre de personnes évacuées sur les lieux;
  • Si quelqu’un présente des symptômes semblables à ceux de la grippe, de composer le 9-1-1;
  • D’enlever ou éteindre la source (si son origine est connue);
  • D’aérer l’unité d’hébergement;
  • De réamorcer l’avertisseur;
  • De ne pas réintégrer l’unité d’hébergement avant que l’alarme cesse;
  • De prendre des mesures pour éviter que cette situation se reproduise;
  • De signaler l’incident à une personne responsable de l’établissement, dès que possible.

Avertisseurs de monoxyde de carbone

Ils sont, au même titre que les détecteurs de fumée, des gardiens de votre santé. Souvent, lorsque plusieurs appareils (lampes, cuisinière, fournaise) fonctionnent en même temps, le taux de monoxyde de carbone acceptable peut être dépassé et l’alerte de l’avertisseur se met en marche.

Assurez-vous d’une bonne ventilation dans votre unité d’hébergement

Une bonne ventilation de votre unité d’hébergement est essentielle, car :

  • Si la quantité de polluants de combustion émis dans la pièce est faible, la ventilation assurera un air de bonne qualité;
  • Si la quantité de polluants de combustion est anormalement importante, elle limitera l’accumulation des polluants dans la pièce et, par là même, le risque d’accident.

Il est interdit de colmater les bouches d’aération. Il faut laisser l’air neuf entrer par celles du bas et l’air vicié ressortir par celles du haut.

Le propane en toute sécurité

Comment réagir en cas d’incendie

Si votre détecteur de fumée déclenche une alarme :

  • Appelez le 9-1-1 ou les pompiers;
  • Utilisez un extincteur seulement s'il s'agit d'un début d'incendie. Placez-vous dos à une sortie et visez la base des flammes;
  • Fermez les portes et les fenêtres de la pièce où le feu s'est déclaré afin d'éviter sa propagation;
  • N'entrez pas dans une pièce si la porte est chaude au toucher;
  • Faites sortir calmement et rapidement tous les occupants de l’unité d’hébergement. Marchez à quatre pattes sous la fumée pour éviter d'inhaler des gaz nocifs; 
  • Vérifiez le nombre de personnes évacuées sur les lieux;
  • Si le feu se déclare la nuit, enveloppez-vous de couvertures plutôt que de chercher vos vêtements;
  • Rendez-vous à votre lieu extérieur de rassemblement ou à une unité d’hébergement voisine. En aucun cas, ne retournez à l'intérieur;
  • Si vous êtes incapable de sortir, fermez la porte de la pièce où vous vous trouvez. Colmatez-la avec des linges humides et arrosez-la si possible;
  • Allongez-vous sur le sol, placez un linge humide sur votre bouche, réfugiez-vous près des fenêtres et signalez votre présence à l'arrivée des secours.
  • Signalez l’incident à une personne responsable de l’établissement, dès que possible.

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire