Nouvelles - Réserve faunique de Rimouski - Réserves fauniques - Sépaq

Réserve faunique de Rimouski

23 janvier 2018

Un nouveau chalet dans le secteur du lac Bellefontaine

Québec – Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Luc Blanchette, le ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Jean D’Amour, et le président-directeur général de la Sépaq, M. John MacKay, sont heureux d’annoncer un investissement de 260 000 $ pour la construction d’un nouveau chalet dans le secteur Lac Bellefontaine de la réserve faunique de Rimouski. Il est possible de réserver ce chalet dès maintenant en vue d’un séjour ce printemps.

« Le gouvernement du Québec est fier d’investir dans de telles installations afin de faire bénéficier l’ensemble de la population d’une offre d’hébergement de qualité, et ce, au cœur de nos territoires publics québécois. Cet investissement est une preuve de notre désir d’offrir aux générations futures des options d’hébergement viables et durables », a mentionné le ministre Blanchette.

« Je me réjouis de cette annonce qui contribue, une fois de plus, à l’attractivité et au rayonnement de notre région », d’affirmer le ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Jean D’Amour. « Des investissements de la sorte généreront non seulement des retombées économiques importantes, mais favoriseront également la création d’emplois de qualité dans notre région. »

« Que ce soit pour pratiquer des activités de pêche, de chasse ou encore de villégiature, les réserves fauniques de la Sépaq sont un endroit de prédilection où l’on peut se connecter à la nature et profiter de bienfaits physiques et psychologiques qui en découlent », a déclaré le président-directeur général, M. MacKay.

Une offre bonifiée

Seul dans son secteur, le chalet Bellefontaine est l’endroit de prédilection pour prendre une pause du quotidien et profiter de la proximité des lacs Bellefontaine, Cardonnière et John ainsi que du ruisseau Berry. À l’automne, ce chalet, positionné avantageusement, est idéal pour la chasse aux petits gibiers ainsi que pour la chasse à l’orignal.

Ce nouveau bâtiment s’ajoute à l’offre de sept chalets standards du lac Rimouski qui, rappelons-le, ont été reconstruits et qui seront à nouveau disponibles au cours des prochains mois. Certains d’entre eux ont été relocalisés de manière à proposer une vue optimale sur le lac ainsi que faire profiter ses utilisateurs d’une intimité accrue. Ces travaux annoncés l’an passé ont requis des investissements de l’ordre de 1,75 million de dollars.

Retombées pour la réserve faunique de Rimouski (secteur Lac Bellefontaine)

260 000 $ pour un chalet type

Retombées pour la réserve faunique de Rimouski (secteur Lac Rimouski)

1,75 M$ pour sept chalets standards

Retour

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire