Nouvelles - Réserve faunique des Laurentides - Réserves fauniques - Sépaq

Réserve faunique des Laurentides

-9°C

Conditions de neige ›

Ouvert en hiver

5 juillet 2018

Projet de partenariat rassembleur pour augmenter la protection de la faune sur le territoire de la réserve faunique des Laurentides

Québec – Unis par la volonté d’augmenter les efforts en matière de protection de la faune sur le territoire de la réserve faunique des Laurentides (RFL), le Conseil de la nation huronne-wendat (CNHW), le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) et la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) s’allient pour mettre en place un projet pilote de deux ans.

Cette collaboration témoigne d’une réelle volonté de rapprochement et de partenariat entre les parties. Celle-ci favorisera la mise en commun des efforts de la Nation huronne-Wendat et de la Sépaq, liés à leur mandat respectif de gestionnaires de territoire faunique structuré, afin de mettre en œuvre le plan de protection de la faune applicable à la réserve faunique des Laurentides.

Ainsi, dès cet été, l’ajout de deux assistants à la protection de la faune, membres de la NHW et gardiens de territoire accrédités par le bureau du Nionwentsio, bénéficiera à la protection du territoire de la RFL. Ces deux assistants œuvrent déjà dans le secteur Tourilli, situé au sud-ouest de la RFL et dont la responsabilité de gestion a été confiée au CNHW depuis 1987. Leur mandat est donc élargi sur le territoire de la réserve faunique des Laurentides par l’application de ce projet pilote.

« Nous sommes heureux de la concrétisation de cette entente qui permettra non seulement d’améliorer les activités liées à la protection de la ressource mais aussi de contribuer au maintien d’une cohabitation harmonieuse entre les usagers de la réserve faunique des Laurentides », a déclaré M. Luc Blanchette, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs.

« Pour le Conseil de la Nation huronne-wendat, cette entente est le premier pas vers une relation renouvelée et positive entre notre communauté, l’administration de la réserve faunique ainsi que ses utilisateurs. Ce projet pilote met l’accent sur la sensibilisation et l’éducation, qui sont la clé du succès d’une meilleure harmonisation de l’utilisation du territoire », mentionne René Gros Louis, chef de la Nation huronne-wendat.

« La Sépaq est fière que se concrétise cette entente de partenariat, qui aura pour effet de démystifier les défis et les enjeux soulevés par les différentes réalités d’utilisation de la ressource du territoire québécois. Ce projet pilote propose concrètement un modèle de relation basé sur la confiance et la collaboration entre deux gestionnaires de territoire faunique », a souligné M. Dave Boulet, Vice-président Exploitation secteur faunique à la Sépaq.

Retour

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire