Nouvelles - Réserve faunique des Laurentides - Réserves fauniques - Sépaq

COVID-19 : nouvelles mesures préventives dans certains paliers d'alerte, guide du visiteur, ainsi qu'activités et services offerts


Vous avez des questions? Consultez les réponses aux questions fréquemment posées par nos clients.

Réserve faunique des Laurentides

-2°C

Conditions de neige ›

Ouvert en hiver

Saison terminée

Cet établissement est maintenant fermé pour la saison.

En savoir plus

Nouvelles mesures préventives : établissement en zone « rouge »

Cet établissement fait partie de l’une des régions visées par la désignation « rouge ». Consultez les règles sanitaires supplémentaires mises en place.

8 septembre 2020

Le nouveau Camp Mercier prend forme

Québec – Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Pierre Dufour, et le président-directeur général de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), M. Jacques Caron, ont dévoilé aujourd’hui les maquettes et procédé à une visite du chantier du nouveau Camp Mercier, d’une valeur de 10,4 millions $, qui sera accessible au printemps prochain.

« Le gouvernement du Québec est heureux de pouvoir donner une nouvelle vie à ce bâtiment. Je suis particulièrement fier que l’utilisation de bois du Québec et de la biomasse forestière ait été mise au cœur de ce beau projet. De plus, cette reconstruction écoresponsable prend des allures de fête puisque l’on célèbre cette année même le 50e anniversaire du Camp Mercier », s’est réjoui le ministre Pierre Dufour.

« Le nouveau Camp Mercier offrira un environnement multifonctionnel qui répondra aux besoins des passionnés qui fréquentent non seulement la réserve faunique des Laurentides, mais le parc national de la Jacques-Cartier. Ce bâtiment bien pensé qui s’inscrit dans une optique du développement durable contribuera pendant longtemps à connecter la population à la nature et à ses bienfaits », a souligné le président-directeur général Jacques Caron.

En symbiose avec son milieu

Débutée au printemps 2020, la reconstruction du réputé centre de ski de fond qui bénéficie des meilleures conditions d’enneigement au Québec prend forme. Dès le printemps prochain, la clientèle aura accès à un bâtiment spacieux, pratique, accueillant et chaleureux avec une fenestration généreuse et des aménagements extérieurs invitants. L’endroit a aussi été réfléchi afin de desservir la clientèle du parc national de la Jacques-Cartier qui fréquente le secteur des plateaux dans l’arrière-pays.

Ancré en altitude en pleine forêt boréale, le bâtiment composé en grande partie de bois intégrera les principes du développement durable. Il sera notamment chauffé efficacement à la biomasse forestière. Il comprendra une zone d’accueil, une aire de restauration, un dépanneur, une salle multifonctionnelle, un espace de location d’équipement, une salle de fartage. Il hébergera également une école de ski. Un nouvel entrepôt pour la machinerie lourde sera également érigé.

L’architecture contemporaine du nouveau Camp Mercier s’inspire de son milieu naturel pour s’harmoniser parfaitement avec son environnement. L’implantation et la volumétrie du bâtiment tiennent compte de l’ensoleillement, des vents dominants et de l’optimisation des circulations et des opérations.

Les grandes toitures angulées, la structure de bois et le parement de cèdre foncé évoquent les anciens camps forestiers. Les larges ouvertures sur le paysage et l’aire de vie extérieure favorisent le dialogue entre les activités saisonnières et la nature.

Afin de mettre en valeur du tourisme hivernal et plaire aux familles, l’aménagement extérieur prévoit la réalisation d’un plateau de ski de fond école (programme Jack Rabbit) ainsi qu’un espace événementiel qui comprend un rond de feu et une glissade.

Le Camp Mercier au fil des saisons

Hiver

Été

Automne

Retour

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire