Portrait - Réserve faunique Ashuapmushuan - Réserves fauniques - Sépaq

COVID-19 : retrouvez votre nature en toute sécurité  |   Carte annuelle Parcs nationaux du Québec - Édition Bonjour Québec


Le volume d'appels actuel occasionne des délais élevés d'attente au téléphone. Nous suggérons de consulter la foire aux questions et de réserver en ligne.

Réserve faunique Ashuapmushuan

Ouverture partielle

Cet établissement est partiellement ouvert. Certaines mesures sanitaires et de sécurité contre la COVID-19 (coronavirus) ont été instaurées afin d’assurer la santé et la sécurité du personnel et des clients.

Consultez la liste des activités et services offerts

Portrait

Historique

Jadis, les Montagnais parcouraient la région de Chibougamau à la recherche de pelleteries. Le commerce des fourrures était, en effet, très prospère entre les autochtones de la baie James du nord et du sud et plus tard, avec les Blancs. Ces tribus avaient adopté ce territoire comme lieu de prédilection pour la quantité et la qualité des fourrures. D'ailleurs, de nombreux postes de traite, appelés Postes du Roi, étaient localisés le long du lac Ashuapmushuan et sur les rives du lac Nicabau. Aujourd'hui, ce vaste territoire de 4487 km2 possède encore ce cachet unique de même que des ressources fauniques et naturelles très diversifiées.

Saviez-vous que...

  • La réserve faunique Ashuapmushuan tire son nom du montagnais signifiant « Là où l'on guette l'orignal ».
  • 1671-1672 : Le Père Charles Albanel remonte le cours de la rivière Ashuapmushuan pour se rendre jusqu'à la baie James en passant par le lac Mistassini.
  • 2003 : Une partie de la rivière Ashuapmushuan est déclarée Réserve aquatique par le gouvernement du Québec.

Attraits

Chute de la Chaudière

Les chutes de la Chaudière valent le détour. Le site tire son nom des nombreuses marmites creusées par l'érosion, dans le roc incrusté de granit rose. À partir de la route 167, prenez l'embranchement au kilomètre 68 et suivez la route pendant une quinzaine de kilomètres. De courts sentiers permettent d'observer la chute à partir de différents points de vue. Apportez votre lunch, les amateurs de plein air et de paysages saisissants y passent souvent la journée.

Rivière Ashuapmushuan

La rivière Ashuapmushuan compte les plus importants sites de reproduction de la ouananiche du lac Saint-Jean. Elle en est d'ailleurs un sanctuaire pendant la majeure partie de la saison de pêche. Cette rivière constituait aussi l'une des principales routes des fourrures et de transport de bois reliant la baie d'Hudson à Tadoussac.

Connaissez-vous la ouananiche d'Ashuapmushuan?

Le père Jésuite Jean Dequen est le premier Blanc à découvrir la ouananiche. C'est un salmonidé, le Salmo salar ouananiche, qui voudrait dire « voyez il est là le petit poisson » ou encore « le petit égaré » et « égaré en dehors de son milieu » parce que ce saumon se serait introduit dans le lac Saint-Jean lors de la formation de la mer de Laflamme et s'y serait acclimaté.

Le nom ouananiche, en langue innue, signifie « celui qui va partout ». De fait, ce salmonidé quitte la rivière où il est né, vers l'âge de 2 à 4 ans, pour gagner les eaux du lac Saint-Jean, plus riches en nourriture. Il y séjournera durant la majeure partie de son existence adulte avant de retourner, vers l'âge de 4 à 8 ans, dans sa rivière natale et s'y reproduire.

Fiche technique

Superficie

4487 km2


Plans d'eau

  • 1200 lacs
  • Plusieurs ruisseaux et rivières

Faune ailée

  • Gélinotte huppée
  • Tétras du Canada

Faune aquatique

  • Omble de fontaine (truite mouchetée)
  • Touladi (truite grise)
  • Doré jaune
  • Brochet du nord
  • Corégone

Faune terrestre

  • Orignal
  • Ours noir
  • Loup
  • Renard
  • Lièvre d'Amérique
  • Lynx

Couvert forestier

  • Sapinière à bouleau blanc
  • Bouleau jaune
  • Frêne
  • Érable
  • Épinette
  • Tremble
  • Peuplier

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire