Nouvelles - Réserve faunique Ashuapmushuan - Réserves fauniques - Sépaq

COVID-19 : mesures préventives, guide du visiteur, ainsi qu'activités et services offerts


Vous avez des questions? Consultez les réponses aux questions fréquemment posées par nos clients.

Réserve faunique Ashuapmushuan

Mesures préventives contre la COVID-19

Certaines mesures sanitaires et de sécurité contre la COVID-19 (coronavirus) ont été instaurées afin d’assurer la santé et la sécurité du personnel et des clients.

Consultez la liste des activités et services offerts

Passeport vaccinal

Le passeport vaccinal COVID‑19 permet l’accès à certains lieux et activités offerts dans cet établissement. Il est exigé pour toutes les personnes de 13 ans et plus. Consultez les détails.

Établissement en zone « verte »

Cet établissement fait partie de l’une des régions visées par la désignation « verte ». Consultez les règles sanitaires supplémentaires mises en place.

15 juin 2021

De nouveaux Horizon pour le secteur Nicabau

Mashteuiatsh – La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Mme Andrée Laforest, au nom du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Pierre Dufour, le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Ian Lafrenière, le président-directeur général de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), M. Jacques Caron, le vice-chef de la communauté innue de Mashteuiatsh, M. Charles-Édouard Verreault, et la députée de Roberval, Mme Nancy Guillemette, inaugurent aujourd’hui le nouveau secteur Nicabau de la réserve faunique Ashuapmushuan qui accueillait hier ses tout premiers visiteurs.

Le projet évalué à 2,6 M$ s’inscrit dans une première phase du plan de redéploiement de l’hébergement sur l’ensemble du territoire de la réserve faunique, en accord avec les gardiens de territoire et la communauté innue de Mashteuiatsh. En plus de bonifier l’expérience de la clientèle, le remplacement des chalets originellement localisés aux abords du lac Chigoubiche permettra de réduire de 30 % les émissions de gaz à effet de serre en lien avec les bâtiments dans la réserve faunique grâce à leur électrification à l’aide de panneaux photovoltaïques.

Une offre alléchante

Ce sont quatre nouveaux chalets Horizon entièrement confectionnés en bois du Québec qui voient le jour aux abords du lac Nicabau, ou en langue innue « lac entouré de foin », sens qui colle parfaitement à sa réalité géographique. Trois d’entre eux sont composés de deux chambres et peuvent accueillir jusqu’à quatre personnes, puis un seul peut regrouper six personnes dans ses trois chambres disponibles. À ces hébergements s’ajoutent un chalet de gardien, un abri d’éviscération, un garage et deux quais.

Le design moderne du dernier-né des hébergements de la Sépaq offre une vue imprenable sur la nature environnante et laisse pénétrer la lumière par son immense fenestration en devanture. Ses nombreuses commodités, dont son hall d’entrée fermé, idéal pour ranger son équipement et faire sécher ses vêtements après une longue journée en plein air, ont charmé les visiteurs et permettent de relaxer dans un maximum de confort. Les amateurs de pêche seront également servis par les fameux dorés et brochets qui foisonnent le plan d’eau majestueux de près de 10 km de long. Chacun des chalets sera décoré d’une œuvre originale innue, spécifiquement réalisée dans le cadre du projet, qui plongera les visiteurs au cœur de l’histoire du territoire.

Un milieu empreint de souvenirs

La réserve faunique Ashuapmushuan, c’est un pays de liberté et de pure nature de 4 487 km2 qui a été témoin d’innombrables histoires à travers le temps. Ce territoire ancestral innu revêt une riche culture autochtone qui a transcendé les époques et qui continue de vivre, notamment grâce aux employés issus de la communauté qui partagent leurs connaissances et leur bagage avec générosité à leurs collègues et aux visiteurs. Ses réputées voies navigables en ont également fait le théâtre d’un important carrefour commercial des fourrures.

Citations :

« Cet investissement à la réserve faunique Ashuapmushuan témoigne de la volonté du gouvernement du Québec de préserver le patrimoine bâti du réseau de la Sépaq. Nous sommes fiers d’assister à la réalisation de ce projet pour lequel la précieuse collaboration de la communauté innue de Mashteuiatsh s’est avérée essentielle et un gage de réussite. Les nouvelles installations permettront à la population de s’approprier et de profiter du plein potentiel de ce milieu au riche bagage culturel. »

Ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, M. Pierre Dufour

« Je suis ravie de la concrétisation de ce projet qui constitue une excellente nouvelle pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean. L’industrie touristique de la région et la population en bénéficieront certainement. Ces sommes permettront de révéler encore davantage les richesses naturelles et culturelles de cette réserve faunique d’exception, aujourd’hui et pour les générations à venir. »

Ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay — Lac-Saint-Jean, Mme Andrée Laforest

« Il était très important pour notre gouvernement que le projet de la Sépaq se réalise avec nos partenaires autochtones de la communauté innue de Mashteuiatsh. Je tiens d’ailleurs à souligner l’excellente collaboration entre le Conseil de bande et la Sépaq, notamment en favorisant l’embauche des membres de la communauté dans la réserve faunique Ashuapmushuan. Cette bonne entente témoigne d’un modèle de gestion collaborative des activités sportives de chasse et de pêche dont tous sortent gagnants. »

Ministre responsable des Affaires autochtones, M. Ian Lafrenière

« La réserve faunique Ashuapmushuan est un réservoir d’air pur et de dépaysement. Sa nature sauvage, sa populaire pêche au doré et sa fameuse chasse aux petits gibiers en font un endroit de prédilection pour les amateurs d’aventures. Le nouveau secteur Nicabau permettra à de nombreux Québécois de profiter des bienfaits du plein air et de découvrir ce joyau de territoire. »

Président-directeur général de la Sépaq, M. Jacques Caron

« En mon nom et en celui de notre Première Nation, nous sommes heureux de voir naître le projet Nicabau qui se trouve au cœur de Nitassinan. L’inauguration de ces infrastructures et ce nouveau secteur d’activités a été faits dans le respect de notre partenariat de gestion avec la Sépaq, ainsi que notre gouvernance sur ce territoire. Cette annonce ouvre le chemin vers d’autres collaborations, qui nous le souhaitons, permettra de mettre de l’avant notre riche héritage culturel et notre expertise tout en venant bonifier l’offre de services de la Sépaq. En raison de nos droits et titre ancestraux sur Nitassinan, Pekuakamiulnuatsh takuhikan tient à rappeler qu’il est un acteur incontournable pour tout ce qui concerne le développement de son territoire et que nous espérons qu’il s’agit d’un premier projet commun parmi tant d’autres. »

Vice-chef de la communauté innue de Mashteuiatsh, Charles-Édouard Verreault

« Je suis très heureuse de la réalisation de ce beau projet en collaboration avec la communauté innue de Mashteuiatsh. La réserve faunique Ashuapmushan nous permet de mieux comprendre et de partager la culture innue par le personnel qui travaille dans le secteur Nicabau. C’est un développement autant culturel que touristique. »

Députée de Roberval, Nancy Guillemette

Retour

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire