Nouvelles - Parc national du Fjord-du-Saguenay - Parcs Québec - Sépaq

Parc national du Fjord-du-Saguenay

5 juillet 2018

Bonification de l’expérience d’observation du béluga

Les Escoumins – Dans le cadre du 20e anniversaire du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent, la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) bonifiera les installations dans le secteur de la baie Sainte-Marguerite du parc national du Fjord-du-Saguenay au profit d’une meilleure expérience pour l’observation et la connaissance du béluga. Le ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Jean D’Amour, au nom du ministre de la Forêt, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette, a fait l’annonce d’un investissement de 298 000 $ à cette fin.

« La collaboration unique entre les gouvernements fédéral et provincial pour la création et le développement du parc marin mérite d’être soulignée. Pour le 20e anniversaire, nous sommes heureux d’offrir une expérience bonifiée aux visiteurs, qui observent les bélugas de la rive », a mentionné le ministre de la Forêt, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette.

L’ajout d’une estrade d’observation sous forme d’amphithéâtre, agrémentée de contenu de découverte, permettra au visiteur de mieux s’immerger dans cet univers unique et fragile qu’est l’habitat du béluga du Saint-Laurent.

« Le spectacle grandeur nature prendra alors tout son sens. Ultimement, les visiteurs seront de meilleurs ambassadeurs de la protection des bélugas », se réjouit M. D’Amour.

Du belvédère surplombant la baie, les gardes-parc naturalistes vulgarisent tous les jours ce spectacle unique aux visiteurs du parc. Les visiteurs sont ainsi aux premières loges pour observer sans dérangement cette petite baleine blanche, emblème du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent, dans son habitat naturel.

La baie Sainte-Marguerite est en effet reconnue comme l’un des meilleurs endroits pour observer les bélugas du Saint-Laurent depuis la rive. En juillet et en août, l’embouchure de cette baie est régulièrement fréquentée par des troupeaux de femelles et leurs petits, tant et si bien que le secteur est considéré comme un habitat essentiel pour l’avenir de cette population en danger.

Rehausser la protection

Le gouvernement du Canada investit également dans le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent dans le cadre du programme Conservation et Restauration pour le projet « Mieux cohabiter avec le béluga », qui a pour objectif de rehausser la protection de cette espèce.

« Les investissements annoncés aujourd’hui par les gouvernements du Canada et du Québec démontrent notre engagement commun à contribuer au rétablissement des espèces en péril et à la conservation des milieux marins. Les projets découlant de ces investissements rehausseront la protection des écosystèmes du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent et ils permettront de sensibiliser et de faire découvrir les richesses naturelles et culturelles de cette aire marine protégée », a mentionné l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada.

Retour

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire