Nouvelles - Parc national de Plaisance - Parcs nationaux - Sépaq

Parc national de Plaisance

20 juin 2022

Le grand défi ornithologique des parcs nationaux

C’est samedi le 11 juin 2022 que s’est tenu le premier Grand défi ornithologique des parcs nationaux dans les 7 parcs nationaux du sud du Québec (Mont-Orford, Yamaska, Mont-Saint-Bruno, Îles-de-Boucherville, Oka, Plaisance et Mont-Tremblant.

Au total, ce sont plus de 220 amateurs de nature qui se sont réunis, jeunes et moins jeunes, pour partir à la recherche des plus beaux oiseaux des parcs. Des ornithologues chevronnés des clubs d’ornithologies (Club des ornithologues de l'Outaouais, Club d'ornithologie de Mirabel, Société de biologie de Montréal, Club d’Ornithologie de Longueuil, Club d'Observateurs d'Oiseaux de la Haute-Yamaska, Club ornithologique des Hautes-Laurentides et Société de loisir ornithologique de l'Estrie) ont guidé les ornithologues en herbe et leur ont fait découvrir de nombreuses espèces.

C’est aux parcs nationaux de la Yamaska et de Plaisance qu’on a recensé le plus grand nombre d’espèces différentes, soit 80 espèces dans chaque parc. Au total, plus de 120 espèces d’oiseaux ont été observés au cours de la matinée dans les 7 parcs.

Plusieurs observations dignes de mention ont été rapportées :

« La mission des parcs nationaux vise à la conservation des milieux naturels intacts et des espèces associées, et à rendre ces territoires accessibles afin de connecter les gens à la nature et les amener à prendre conscience de leur grande valeur de ces écosystèmes – souligne René Charest, spécialiste en conservation pour les parcs nationaux à la Sépaq – L’ornithologie est une belle porte d’entrée pour se connecter à la nature. »

« L'ornithologie a toujours été l’une des activités de plein air les plus populaires, mais on a un bel exemple depuis deux ans des bénéfices importants qu'une activité comme l'observation des oiseaux a pour la santé physique et psychologique » ajoute d'ailleurs Jean-Sébastien Guénette, directeur général de QuébecOiseaux.

En plus de profiter pleinement des parcs nationaux en pratiquant leur activité favorite, les ornithologues, en saisissant leurs observations dans l’application eBird, une base de données qui collige l’ensemble des observations ornithologiques de partout dans le monde, contribuent à l’acquisition des connaissances de chaque parc, et par ricochet, à leur conservation.

La Sépaq et QuébecOiseaux tiennent à remercier chaleureusement les 42 bénévoles qui ont donné de leur temps et partagé leur passion. C’est grâce à eux si cette activité a été possible.

Retour

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire