Recherche scientifique - Parc national de Plaisance - Parcs nationaux - Sépaq

Parc national de Plaisance

Recherche scientifique

Les grandes orientations de recherche au parc national de Plaisance

Bien connaître les parcs pour mieux les conserver est le fondement qui justifie tous les efforts investis en inventaires, en suivis et en recherches scientifiques. Voici quelques secteurs qui nous préoccupent actuellement et vers lesquels nous orientons nos efforts :

  • Impact de l'aménagement des sentiers cyclables sur la reproduction des tortues
  • Acquisition de connaissances sur les espèces à statut précaire qui vivent au parc
  • Dynamique de population du castor d'Amérique

En savoir plus sur la recherche scientifique dans le réseau des parcs nationaux du Québec

Saviez-vous que...

Une population de castors sous surveillance

En 2006, des inventaires aériens plaçaient le parc au premier rang au Québec, parmi les territoires inexploités, quant à la concentration de colonies de castors. Plus de 44 huttes actives s’y trouvaient, correspondant à une population d’environ 180 individus. La présence de tant de castors au sein des 3 km2 de forêt du parc a un impact certain sur l’équilibre de ses écosystèmes. En 2014, un nouvel inventaire complet de cette population a été effectué et la famille avait grandit. Plus de 75 huttes actives ont été répertoriées!

Castors


Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire