Nouvelles - Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie - Parcs Québec - Sépaq

Parc national des Hautes‑Gorges-
de-la-Rivière‑Malbaie

9 juillet 2018

Nouveaux investissements de 1,3 millions de dollars pour l’ouverture à l’année

Québec – La députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré et adjointe parlementaire de la ministre du Tourisme, Mme Caroline Simard, au nom du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Luc Blanchette, et le directeur du parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie, M. Daniel Groleau, ont présenté à la presse les nouveautés et l’état d’avancement des travaux qui sont nécessaires en vue d’une ouverture à l’année en 2018-2019. De nouveaux investissements de 1,3 M$ ont également été annoncés.

Rappelons que ces investissements s’ajoutent à ceux de 9,2 M$ qui ont été dévoilés en novembre 2017 pour développer la thématique de la Vallée des glaces, qui entrera en scène dès décembre prochain. En coulisses, le parc s’active pour mettre en place les installations nécessaires à cette nouvelle offre hivernale.

« Je suis heureuse de voir que ce projet, très attendu par la région, prend forme. Nous souhaitons que la Vallée des glaces devienne un produit d’appel fort dans Charlevoix. Le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie est connu et reconnu, ici comme ailleurs, cet ajout à l’offre déjà bien garnie permettra aux visiteurs du parc de profiter du plein potentiel de ce lieu unique », s’est réjouie Mme Simard.

« Une fois de plus, nous démontrons l’engagement de notre gouvernement à mettre en valeur ce que nous avons de plus beau à offrir, nos parcs, notre faune et nos forêts. Cet investissement en fait foi. Le Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie est l’un de ces lieux d’exception où les visiteurs peuvent saisir la pleine ampleur de la beauté du Québec. En ce sens, je ne peux que me réjouir de constater que ce joyau sera désormais accessible à l’année », a déclaré le ministre Luc Blanchette.

« C’est connu les paysages de Charlevoix sont uniques, et ce, tout au long de l’année. En plus de faire bénéficier les visiteurs d’une offre bonifiée, cet investissement permettra, à terme, de générer des retombées économiques et touristiques importantes pour la région. La beauté du parc national des Hautes-Gorges saura, à coup sûr, plaire et je suis d’autant plus fier que ce joyau soit à un jet de pierre de la Capitale-Nationale », a noté le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et responsable de la Capitale-Nationale, M. Sébastien Proulx.

Au nom de son collègue Luc Blanchette, Caroline Simard a également annoncé de nouveaux investissements de 1,3 M$. Cette somme servira à la bonification de l’offre au camping du Cran, dont 10 unités de prêt-à-camper du nouveau modèle Étoile et l’électrification de sites. De plus, l’équipe du parc travaillera à la mise en place d’une voie d’évacuation pour le populaire sentier de l’Acropole-des-Draveurs.

Avancement des travaux

La future ligne électrique de 23 km, qui reliera Saint-Aimé-des-Lacs au Barrage des Érables, est en cours de réalisation et sera prête à l’automne. Elle suivra l’emprise de la route actuelle. L’électrification permettra au centre de service du Draveur d’être la plaque tournante des activités hivernales. Elle sera aussi très utile aux nouveaux chalets, qui offriront un séjour quatre saisons. Les nouveaux investissements permettront également d’électrifier certains sites du camping du Cran.

Cinq chalets du nouveau modèle Écho ont été construits dans le secteur du Cran des Érables. Les visiteurs peuvent y séjourner depuis le 22 juin. Cinq autres chalets Écho seront disponibles en décembre 2019 dans le même secteur. La grande fenestration fait corps avec le paysage, imprégnant l’espace intérieur de la beauté de la nature qui l’entoure. On y retrouve deux chambres, dont une fermée, permettant de loger quatre personnes. Le petit salon avec poêle à bois et la cuisine bien équipée seront très appréciés. Parfait pour passer du bon temps en famille ou avec les amis.

De nouveaux refuges offriront également des vues grandioses sur les montagnes. Tout est mis en place pour que le refuge de l’Équerre (8 personnes) soit prêt en décembre; le refuge du Lac-Noir en septembre 2019.

La magnifique vallée glaciaire sera mise en valeur et rendue accessible grâce à une grande diversité d’activités extérieures, qui permettront de reconnecter avec la nature : vélo à pneus surdimensionnés (fatbike), raquette, ski Hok, navette chenillée, patinage sur la rivière Malbaie et escalade de glace. Tout pour combler les amoureux de la neige et des sports hivernaux!

Retombées des nouveaux investissements

Les nouveaux investissements amèneront des retombées pour la région de Charlevoix :

Retour

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.