Rentrée scolaire? Misez « capital plein air »! - Blogue de conservation - Parcs Québec - Sépaq

COVID-19 : mesures préventives, guide du visiteur, ainsi qu'activités et services offerts


Vous avez des questions? Consultez les réponses aux questions fréquemment posées par nos clients.

Blogue de conservation

Rentrée scolaire? Misez « capital plein air »!

27 août 2013


Dans la frénésie et l’effervescence de la rentrée scolaire, les élèves sont confrontés à leur lot de stress, de défis et d’émotions. Dans la foulée, la participation à des activités récréo-éducatives en plein air bénéficie à court, moyen et long terme sur leur santé en général, leur développement cognitif et le développement de leur conscience citoyenne. Tout un chacun gagne à investir dans son « capital plein air »! Il s’agit d’une invitation pour les petits et les grands à jouer dehors, sans modération, pour apprendre en s’amusant et grandir sainement.


Contact nature

Un contact régulier avec la nature contribue grandement à améliorer notre qualité de vie en réduisant les effets du stress, les symptômes reliés à un déficit d’attention et l’hyperactivité chez l’enfant. En fait, enfants et adultes trouvent plus facile de se concentrer après avoir joué dans une zone naturelle. En contexte de socialisation et d’intégration lors de la rentrée scolaire, la participation à une activité récréo-éducative en milieu naturel contribue à une gestion saine du stress, favorise la coopération, la bonne humeur et impose une ambiance de curiosité intellectuelle dans un esprit de franche camaraderie. Du coup, la classe verte est le moyen idéal pour effectuer tout en douceur le retour en classe tant au niveau individuel que collectif!


Favoriser le développement cognitif

De plus, s’initier au plein air via une activité de découverte constitue une immense source de stimulations multisensorielles. Or, celles-ci sont critiques au développement cognitif de l’enfant. La participation à une telle activité est l’opportunité de vivre une expérience d’exploration unique où l’enfant interagit directement avec son milieu physique : il prend des décisions, pose des questions, développe et affine sa coordination, sa créativité et sa discipline personnelle. Il prend également plaisir à avoir de plus en plus confiance en lui dans un milieu qu’il apprivoise progressivement en plus de la satisfaction inhérente d’être physiquement actif. Un corps sain dans un esprit sain, voilà ce qui commence bien l’année! Une fois revenue en classe, un retour sur l’activité pourra donner prétexte non seulement à des discussions où chacun pourra s’exprimer, mais multipliera les situations d’apprentissage à partir d’une expérience concrète sur le terrain afin de bonifier la réflexion des élèves.


Développer sa conscience citoyenne

Une sortie nature, en plus de favoriser l’apprentissage, donne l’opportunité pour les élèves de développer leur conscience citoyenne face au patrimoine naturel québécois. D’abord, ils développent un lien affectif initial envers la nature : premier pas vers une vision personnelle et collective du développement durable. Par la suite, la participation régulière à des activités récréo-éducatives en plein air peut donc contribuer significativement à une attitude positive envers l’environnement puisque l’enthousiasme envers le plein air et l’acquisition de nouvelles connaissances y sont valorisés.

Éventuellement, le désir de vouloir naturellement s’impliquer concrètement pour protéger notre patrimoine naturel, à l’école, à la maison ou en société, grandit au fil du parcours académique et ce, en s’amusant! En somme, pour la rentrée, misez donc la classe verte, pour le présent, mais pour l’avenir également!


Geneviève Brosseau est biologiste et garde-parc naturaliste au parc national de la Jacques-Cartier

Références
Children and Nature Network. Health benefits to children from contact with the outdoors and nature. [En ligne]. http://www.childrenandnature.org/research/(Page consultée le 1er août 2013)

Frumkin, H. (2001). Beyond toxicity: Human health and the natural environment. American Journal of Preventative Medicine, 20(3): 234-240.

Kuo, F.E. & Faber Taylor, A. (2004). A potential natural treatment for attention-deficit/hyperactivity disorder: evidence from a national study. American Journal of Public Health 94(9):1580-1586.

Wells, N.M. (2000). At Home with Nature: Effects of “Greenness” on Children’s Cognitive Functioning. Environment and Behavior. Vol. 32, No. 6, 775-795.

Yerkes, R., Haras, K. (1997). Outdoor education environmental responsibility [microform]. ERIC Clearinghouse on Rural Education and Small Schools Charleston WV Appalachia Educational Laboratory

Photos: Steve Deschenes; Caroline Langevin


Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire