La recherche scientifique au parc national du Bic - Blogue de conservation - Parcs Québec - Sépaq

COVID-19: Preventive measures, visitor's guide, and limited activities and services


You have questions? Please read our customers’ most frequently asked questions.

Blogue de conservation

La recherche scientifique au parc national du Bic

19 August 2014


Saviez-vous que malgré sa taille relativement modeste, le parc national du Bic fait l’objet d’un grand nombre de projets de recherche? Et qu’avec ses 33,2 km² de superficie dont 18,8 sont terrestres, le parc regroupe une multitude d’habitats et abrite une faune et une flore riches et diversifiées.

Une longue histoire d’amour entre le parc et la recherche

L’historique de recherche au parc national du Bic date de longtemps, soit bien avant sa création en 1984. La richesse des lieux a, de tout temps, attisé la curiosité et l’engouement de botanistes, géologues et géomorphologues séduits à la fois par la diversité naturelle et culturelle et par la préservation du site. Encore aujourd’hui, le territoire du parc national du Bic attire des chercheurs de divers horizons pour la réalisation de projets de recherche.

Figure 1 Technicienne récoltant des données de mesurage sur le terrain

La 3e édition du Colloque sur la recherche scientifique au parc national du Bic

Afin de mettre en valeur les projets de recherche et de permettre aux intervenants d’échanger sur les divers aspects de leurs travaux, le parc a été l’hôte, le 5 mai dernier, de la 3e édition du Colloque sur la recherche scientifique effectuée sur son territoire et sa périphérie immédiate.

Ce colloque, tout comme ceux des années 2007 et 2011, a réuni de nombreux chercheurs provenant de différents centres de recherche gouvernementaux, institutions universitaires, ministères, organismes sans but lucratif ainsi que de représentants de parcs nationaux du Québec, tous préoccupés de l’état des ressources naturelles du parc.

Le parc sous la loupe des chercheurs

Lors de cette édition, les chercheurs ont fait part, dans le cadre de 13 présentations, de leurs découvertes les plus récentes. Les recherches touchaient la flore (inventaire de bryophytes, suivi de cypripèdes royaux), la faune terrestre (suivi du porc-épic et du pékan), la faune aquatique (suivi de l’anguille d’Amérique dans la rivière du Sud-Ouest), la faune marine (phoques communs et phoques gris) et la restauration des tourbières. Par ailleurs, le Parc national du Bic a présenté les résultats du Programme de suivi de l’intégrité écologique (PSIE) effectué sur son territoire.

Figure 2 Anguille d’Amérique

Cet évènement a aussi permis de mettre en lumière de plus récents projets tels que des recherches historiques sur le patrimoine bâti du parc (maison Wootton) et sur les effets des changements climatiques (suivis de l’érablière du pic Champlain et de la banquise).

De plus, ce colloque fut l’occasion de prendre connaissance d’un projet pilote, réalisé au parc marin du Saguenay-Saint-Laurent, visant l’élaboration d’un outil d’aide à la décision pour gérer les risques environnementaux et simuler des scénarios de gestion. Ce modèle de risques relatifs qui permet de construire des outils décisionnels personnalisés en fonction des environnements étudiés et des préoccupations de gestion fut présenté pour illustrer sa pertinence lors d’un hypothétique accident pétrolier dans l’estuaire à la hauteur du parc national du Bic.

Mieux connaître pour mieux protéger

Souvent méconnus, les travaux de recherche scientifique dans les parcs sont nombreux et ont une grande importance pour assurer une meilleure gestion de la protection et de la conservation des richesses tant naturelles que culturelles qu’ils recèlent. Lors de vos visites dans nos parcs, n’hésitez pas à vous informer sur les projets en cours, assistez aux présentations spéciales et participez aux activités d’initiation à la recherche. Vous découvrirez alors toute la richesse de nos parcs nationaux.

Figure 3 Sarracénie pourpre


Marlène Dionne est responsable du service de la conservation et de l’éducation au parc national du Bic. dionne.marlene@sepaq.com

Photos: parc national du Bic; Joaquim Garcia; Jean Faubert et Guy Verreault, MFFP.   


Articles liés

Aucun article lié.

Afficher tous les articles

Be Informed

Sign up for Sépaq emails to be the first to find out about our promotions, news and special offers.

Sign Up