Les efforts de restauration se poursuivent au parc national de la Gaspésie - Blogue de conservation - Parcs Québec - Sépaq

Blogue de conservation

Les efforts de restauration se poursuivent au parc national de la Gaspésie

31 mars 2015


Un article présenté en mars 2014 exposait les grandes lignes d’un projet majeur de restauration d’habitat dans le parc national de la Gaspésie (Un coup de pouce à la nature : restaurer les anciens chemins forestiers). Un an plus tard, l’avancement de ce projet élaboré en trois phases est très positif.

L'état des connaissances

Le Consortium en foresterie de la Gaspésie-Les-îles avait été mandaté pour réaliser la phase I qui consistait principalement à faire une revue de littérature sur le sujet. En novembre dernier, Gauthier L. et Varady-Szabo H. livraient les résultats de leur travail. Ce document jette les bases des différentes interventions possibles à effectuer pour atténuer les impacts des chemins forestiers dans le parc national de la Gaspésie et même ailleurs en provinces. Parmi les trois grandes familles de mesures d’atténuation, celle de la modification des infrastructures en places qui regroupe dix méthodes d’intervention sera privilégiée.

Figure 1 Décompaction de la chaussée et incorporation de matière organique

Se doter d'un plan

Les méthodes étant maintenant connues et documentées, il est maintenant nécessaire d’élaborer un plan de mise en œuvre pour le parc national de la Gaspésie. Cette seconde phase du projet vise donc principalement à :

• Caractériser et prioriser les chemins à traiter dans le parc;

• Identifier les mesures d’atténuation ou les modalités d’intervention les plus appropriées aux caractéristiques des chemins à refermer;

• Évaluer les coûts d’intervention.

Actuellement en recherche de financement pour la phase II, l’objectif est d’avoir en main le plan d’intervention pour la mise en œuvre des mesures d’atténuation des impacts des chemins forestiers au parc national de la Gaspésie en octobre prochain. La troisième et dernière phase du projet consistant en la fermeture de vieux chemins pourrait être entreprise dès 2016.

Figure 2 Caribou de la Gaspésie

Références

Gauthier L. et Varady-Szabo H. 2014, Mesures d’atténuation des impacts des chemins forestiers en Gaspésie, Gaspé, Québec : Consortium en foresterie Gaspésie–Les-Îles. Rapport de recherche. p. 86.

Isabel, C. 2014, Un coup de pouce à la nature : restaurer les anciens chemins forestiers, parc national de la Gaspésie, Québec, Blogue de conservation Parcs Québec.


Claude Isabel est responsable du service de la conservation et de l’éducation au parc national de la Gaspésie. isabel.claude@sepaq.com

Photos: Claude Isabel et Renaud Béland.


Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire