Un nouveau Centre d’excellence des milieux humides! - Blogue de conservation - Parcs Québec - Sépaq

Blogue de conservation

Un nouveau Centre d’excellence des milieux humides!

3 octobre 2017


Né d’un partenariat entre Canards Illimités Canada, l’école secondaire Louis-Joseph-Papineau et le parc national de Plaisance, le 24e Centre d’excellence des milieux humides (CEMH) au Canada a été créé cette année. Cette association permettra la sensibilisation des jeunes de la région quant à l’importance des milieux humides.

Le partenariat

Les Centres d’excellence des milieux humides sont une initiative de l’organisme Canards Illimités Canada dont les objectifs sont de réunir le milieu scolaire et des partenaires voués à la conservation des milieux humides. Le nouveau Centre d’excellence, nommé le CEMH Papineau, est le 24e établi au Canada et le 2e au Québec. Pour l’organisme Canards Illimités Canada, ce nouveau partenariat revêt du même coup une belle symbolique puisque pour son 40e anniversaire au Québec, la mise en place du CEMH a lieu à l’endroit même de leurs premiers aménagements dans la province au début des années 70. Ce partenariat a pu se réaliser grâce à une généreuse contribution d’un résident de l’Outaouais, M. Tim Kenny.

pla-CEMH-texte-1

Figure 1. Milieu humide dans le parc national de Plaisance, Mathieu Dupuis

Exposition de haïkus

Pour cette première année, des élèves de 2e secondaire ont bénéficié d’une formation sur les milieux humides, d’une sortie guidée en rabaska au cœur de ceux-ci et ils ont également pu participer à une journée d’inventaire ornithologique. Ils ont par la suite créé un atelier pour partager leur expérience vécue avec 4 groupes de secondaire I.

Quant aux élèves de secondaire I du programme international, ils ont, via ces nouveaux apprentissages et une sortie au parc animée par un naturaliste, créé des haïkus, une sorte de poème japonais, en intégrant le français, l’écologie et les arts plastiques. Les haïkus ont été exposés tout l’été au centre de découverte et de services du parc national de Plaisance.

pla-CEMH-texte-2

Figure 2. Exposition de haïkus au centre de découverte et de services du parc national de Plaisance, Jean-François Houle

De futurs ambassadeurs!

Le CEMH Papineau souhaite reconduire l’expérience des haïkus qui fut une superbe valeur ajoutée au centre de découverte et de services du parc. Aussi, un projet d’animation et de création de matériels d’interprétation sera mis de l’avant par les jeunes pour bonifier les observations printanières au poste d’observation Les Étangs de la Grande Presqu’île. Les élèves pourront encore bénéficier de nouveaux apprentissages via des sorties et des présentations d’experts. Finalement, les élèves seront sensibilisés aux plantes exotiques envahissantes qui menacent les milieux humides du parc. Ils auront à travailler sur les actions qu’ils peuvent prendre pour contribuer à freiner leur expansion et à les mettre en application.

Ce nouveau partenariat permettra ainsi de former nos futurs ambassadeurs et de constituer une solide relève pour prendre soin non seulement de la nature du parc, mais aussi de celle de tout l’Outaouais.


Jean-François Houle est responsable du service de la conservation et de l’éducation au parc national de Plaisance. houle.jeanfrancois@sepaq.com

Photo de couverture: Jean-François Houle


Parcs Québec Conservation

Recevez mensuellement nos plus récentes nouvelles sur les initiatives et les enjeux de conservation dans les parcs nationaux du Québec.

Inscrivez-vous

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.