Nouvelles - Sépaq

Nouvelles

11 juillet 2019

Investissements de 4,5 millions de dollars pour la bonification de l'hébergement à la réserve faunique des Laurentides

Québec - Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), M. Pierre Dufour, et le président-directeur général de la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq), M. Jacques Caron, annoncent un investissement de 4,5 M$ pour la bonification de l'hébergement à la réserve faunique des Laurentides.

Plus de la moitié des sommes investies, soit 2,5 M$, permettront de poursuivre le développement de l'offre d'hébergement et de services du pôle touristique du lac Jacques-Cartier. L'offre actuelle sera bonifiée par l'ajout de six unités de prêt-à-camper, le remplacement des 20 chalets de l'Étape par une dizaine de chalets en bord de lac, de même que par la mise à niveau de 127 emplacements de camping existants.

Dans le secteur des Portes-de-l'Enfer situé au cœur de la réserve, c'est le pavillon principal et les 10 chalets en bois rond qui bénéficieront d'une cure de rajeunissement au coût de 0,5 M$.

Le secteur Cyriac jouira quant à lui d'une somme de 1 M$ pour le remplacement de deux chalets rendus en fin de durée de vie utile, par deux chalets standards pour quatre personnes, et la rénovation de deux autres chalets.

Enfin, une somme de 0,5 M$ sera octroyée pour la construction et la rénovation d'hébergements employés.

Notons qu'en 2020, la réserve faunique des Laurentides fêtera les 125 ans de protection et de mise en valeur de son territoire.

Citations

« L'investissement annoncé démontre l'importance que le gouvernement du Québec accorde à la qualité des infrastructures offertes aux amateurs de chasse, de pêche et de plein air, ainsi qu'à la protection du patrimoine bâti dans le réseau de la Sépaq. Cet investissement est une preuve de notre désir d'offrir aux générations futures des options d'hébergement viables et durables. »

Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec et député d'Abitibi-Est

« La réserve faunique des Laurentides se distingue en offrant le plus grand bassin d'ombles de fontaine indigènes au monde qui en fait le meilleur endroit pour la pratique de la pêche à moins d'une heure de la ville de Québec. Nous sommes heureux que la réserve puisse bénéficier de ces investissements afin de poursuivre la mise en valeur de son territoire, idéal pour initier la relève de la pêche des régions de Québec et du Saguenay-Lac-Saint-Jean. »

Jacques Caron, président-directeur général de la Sépaq

« Je suis ravie de cet investissement qui contribuera à promouvoir notre région et la magnifique réserve faunique des Laurentides. Il s'agit d'un lieu très prisé tant pour les villégiateurs que pour les pêcheurs et les chasseurs. Notre région de la Capitale-Nationale est privilégiée d'avoir à proximité ce territoire exceptionnel, un pôle touristique qui contribue de façon importante à notre vitalité économique. »

Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique, ministre responsable de la Capitale nationale et députée de Louis-Hébert

« Ces investissements sont une marque de reconnaissance à l'égard du potentiel faunique de territoires exceptionnels. Mon collègue ministre Pierre Dufour vient ici consolider les efforts de positionnement des communautés de Dubuc et du coup cette réalité attractive de destination que représente le Saguenay-Lac-Saint-Jean touristique. Un travail de terrain précis que je me dois de saluer. »

François Tremblay, député de Dubuc

Détails des investissements à la réserve faunique des Laurentides

Retombées économiques pour la région

Retour

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire