Nouvelles - Aquarium du Québec - Établissements touristiques - Sépaq

17 mai 2022

Louphoque : un projet grandiose

Québec – Des loutres de mer et de nouvelles espèces de phoques feront leur apparition à l’Aquarium du Québec, dans un projet grandiose, digne des plus grandes institutions zoologiques au monde. Baptisé Louphoque, le concept se veut immersif, avec des bassins vitrés. Les visiteurs auront accès à des angles et des points de vue inédits pour observer les animaux sur terre et sous l’eau. Le nouvel îlot qui sera construit pour les accueillir occupera l’espace central.

Avec un budget de 20,9 millions $, il s’agit de l’investissement le plus important accordé à l’Aquarium du Québec depuis les dix dernières années. « Louphoque est un projet rassembleur qui donnera une nouvelle signature à l’Aquarium du Québec. Le gouvernement du Québec est fier d’offrir à la population québécoise une institution publique de cette qualité et d’investir pour en assurer la pérennité et le rayonnement », a déclaré le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Pierre Dufour.

« L’Aquarium du Québec est l’une des attractions touristiques les plus populaires de la région. Il s’agit d’un incontournable auquel les gens de Québec, particulièrement les familles, sont aussi très attachés. Le projet Louphoque contribuera à accroître le pouvoir attractif de cet établissement, autant par sa collection exceptionnelle que par sa mission éducative, au bénéfice de toute la région, mais également de nos visiteurs », a fait valoir la ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Mme Geneviève Guilbault.

Loutres de mer

La loutre de mer est une espèce fascinante, dotée d’un naturel enjoué et d’une intelligence remarquable. Le président-directeur général de la Sépaq, M. Jacques Caron, est convaincu que ce mammifère marin saura susciter l’intérêt des visiteurs. « Tout le monde succombera au charme des loutres, qui sont très joueuses et spectaculaires. Comme il s’agit d’une espèce menacée, sa présence viendra renforcer le message de conservation porté haut et fort par l’Aquarium du Québec », a souligné M. Caron.

« Au-delà d’un investissement dans une infrastructure touristique, il s’agit d’un investissement dans le savoir et dans la protection des animaux. La qualité de cet îlot permettra à l’Aquarium du Québec d’accroître son achalandage en plus de rayonner par l’ajout d’une nouveauté hors pair. Je suis très fière d’accueillir le projet Louphoque qui saura ravir petits et grands », s’est réjouie Mme Joëlle Boutin, députée de Jean-Talon.

Bien que la loutre de mer vive sur la côte ouest nord-américaine, très peu de zoos et aquarium de l’est du Canada et des États-Unis la présentent. Au Québec, seule la loutre de rivière est visible dans quelques établissements. Sa mise en valeur constituera un attrait digne d’un établissement phare de la province de Québec.

L’aménagement de l’îlot des loutres recréera son environnement naturel avec des reliefs, végétaux, promontoires rocheux, grottes marines, plages sablonneuses et galets. Une belle façon de mettre en valeur la topographie canadienne.

Nouvelles variétés de phoques

Le bassin actuel des phoques est vieillissant, il n’a pas subi de rénovations majeures depuis plus de vingt ans. Le renouvellement de cette infrastructure sera intégré au projet avec l’aménagement de deux bassins principaux et des passerelles pour les visiteurs.

Ces nouveaux bassins seront situés à proximité de l’îlot des loutres, dans un environnement naturel et représentatif du golfe du Saint-Laurent. Phoques barbus, gris ou communs feront partie de la collection animale.

Quant aux bassins actuels des morses, ils devront être démolis eux aussi. La situation particulière de la collection de morses force l’Aquarium du Québec à s’en départir. Les liens de sang entre ces trois spécimens, le père et ses deux petits, font en sorte qu’ils doivent être séparés afin d’éviter toute reproduction non désirée. La situation actuelle n’est pas viable pour leur bien-être. Dans ce contexte, les trois morses doivent quitter l’Aquarium et être relogés dans d’autres institutions zoologiques accréditées.

Les appels d’offres du projet Louphoque seront lancés au cours des prochains mois et les travaux de construction débuteront en 2023. Les visiteurs pourront admirer les nouvelles installations en 2024.

Retour

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire