COVID-19 : retrouvez votre nature en toute sécurité  |   Carte annuelle Parcs nationaux du Québec - Édition Bonjour Québec


Le volume d'appels actuel occasionne des délais élevés d'attente au téléphone. Nous suggérons de consulter la foire aux questions et de réserver en ligne.

La pêche et ses mythes : réalité ou fiction?

Entendons-nous d’abord sur un point : les pêcheurs sont reconnus pour être de sacrés bons conteurs! Par contre, on ne sait jamais vraiment si ces histoires sont vraies ou si elles tiennent plutôt de la fiction. Avec une activité sportive aussi riche en traditions, il n’est donc pas surprenant de voir éclore toutes sortes de mythes qui sont défendus par certains et balayer du revers de la main par d’autres.

Nous avons mis nos meilleurs enquêteurs à contribution afin de faire la lumière sur ces fameux mythes reliés à la pêche. Voici les résultats de nos savantes recherches!

Réserve faunique Mastigouche Réserve faunique Mastigouche
Réserve faunique Mastigouche Steve Deschênes | © Sépaq

La lune a une influence sur la qualité de pêche

Vrai!

Même s’il est difficile de croire qu’un astre aussi éloigné de nos plans d’eau peut avoir un impact sur la qualité de la pêche, cela est pourtant vrai. L’explication est plutôt simple : lors des nuits de pleine lune, la luminosité provoquée par ce satellite de la Terre est tellement importante que la faune se comporte souvent comme en plein jour. Ainsi, les poissons peuvent prendre l’habitude de se nourrir pendant la nuit, chose qu’il ne fait pas normalement. Le matin venu, lorsque vous lancerez votre ligne à l’eau, ne vous surprenez donc pas si les poissons ne sont pas en appétit.

L’inverse est aussi vrai, c’est-à-dire que lorsque l’on est en situation de nouvelle lune et que les nuits sont très sombres, les poissons seront peu actifs pendant la noirceur. Vos journées de pêche risquent donc d’être un peu plus fructueuses, le poisson étant plus réceptif pour se nourrir.

Les bananes portent malheur sur un bateau de pêche

Faux!

Les mythes sont parfois farfelus et leur origine complètement mystérieuse. C’est d’ailleurs le cas de cette croyance qui soutient qu’avoir une banane à bord de votre embarcation pourrait nuire à vos succès de pêche. Ce qui est encore plus frappant avec ce mythe, c’est qu’il fait presque l’unanimité auprès des pêcheurs. Toutefois, notre équipe de grands scientifiques (!) est d’avis qu’il n’existe aucune relation de cause à effet entre la qualité de pêche et le fait de déguster une banane sur un plan d’eau.

Réserve faunique de Port-Daniel
Réserve faunique de Port-Daniel Stuart Davis | © Sépaq
Steve Deschênes | © Sépaq

La pêche est une affaire de gars

Faux!

Pendant bien des années, la pêche était une activité sportive pratiquée principalement par les hommes. On disait souvent à la blague que pendant que monsieur va taquiner le poisson, madame reste tranquillement à la maison pour s’occuper du nid familial.

Même si ce stéréotype demeure, il faut dire que la situation a bien changé. De plus en plus de femmes pratiquent la pêche et les activités d’initiation qui leur sont réservées se multiplient au Québec. D'ailleurs, au cours de la saison 2017 dans les destinations de pêche de la Sépaq, 64 % des groupes de pêcheurs comptait au moins une femme parmi leurs membres! Cette statistique combine les séjours et les journées de pêche effectués dans les réserves fauniques et les parcs nationaux.

Il faut choisir la couleur du leurre en fonction du poisson convoité

Faux!

On mange d’abord avec les yeux, disent les fins gourmets de ce monde. Faut-il maintenant croire que les poissons aussi seraient des adeptes de ce dicton? Certains pêcheurs croient à tort que des leurres plus colorés peuvent attirer plus facilement l’attention de certaines espèces de poissons. Toutefois, en raison de la turbidité de nos plans d’eau, la couleur n’a pas vraiment d’importance puisque celle-ci perd de sa luminosité au fur et à mesure que le leurre descend en profondeur.

La couleur du leurre devrait plutôt être sélectionnée en fonction des conditions météorologiques, de la qualité de l’eau et de la profondeur dans laquelle vous souhaitez pêcher. Astuce à retenir : si vous souhaitez que les poissons ne perdent pas de vue votre leurre dans sa descente dans l’eau, faites confiance aux leurres phosphorescents qui ont comme avantages d’accumuler les ondes lumineuses et de les relâcher lorsque la luminosité est faible ou nulle.

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire