COVID-19 : retrouvez votre nature en toute sécurité  |   Carte annuelle Parcs nationaux du Québec - Édition Bonjour Québec


Le volume d'appels actuel occasionne des délais élevés d'attente au téléphone. Nous suggérons de consulter la foire aux questions et de réserver en ligne.

Nos astuces pour se sentir bien comme au chalet, mais chez soi

En collaboration avec Alex Béraud, conseillère médias sociaux à la Sépaq.

On ne se fera pas de cachette, les allées et venues entre les régions du Québec sont proscrites. S’évader dans un chalet au fond du bois, on oublie ça! Cela dit, ça ne veut pas dire pour autant qu’on ne peut pas se permettre de s’éloigner un peu de notre nouveau train-train quotidien.

Question de transformer cette pause obligée en quelque chose d’un peu plus doux, on vous propose cette semaine une escapade au chalet un peu différente. Pour faire le voyage avec nous, pas besoin de jouer à Tetris avec les bagages dans le coffre de l’auto, ni de sortir le GPS. On n’a qu’à changer notre état d’esprit en s’inspirant de ces quelques astuces toutes simples.

Parce que lorsqu’on y pense bien, le chalet n’est pas tellement un lieu physique en soi, mais plutôt un moment où nous prenons le temps de vivre. Bienvenue au chalet, chez vous.

Mathieu Lachapelle | © Sépaq

ASTUCE no 1 : TIRER LA PLUG

Première chose à faire : se déconnecter. On passe le téléphone cellulaire en mode avion, on range l’iPad, on retire sa montre intelligente et surtout, on ferme la télévision pour le week-end. Bye bye les écrans, l’information en continu et les notifications qui entrecoupent nos conversations.

Vous verrez qu’une fois les appareils électroniques hors de portée, revenir à l’essentiel devient comme par magie beaucoup plus naturel.

Bien évidemment, on comprend très bien que vous voudrez sans doute rester branchés sur l’actualité. Pour garder la tête en mode vacances tout en suivant les derniers développements, il suffit de choisir ses moments pour s’informer.

Conseil de pro : aller chercher l’information directement à la source, une fois par jour. Nous, on privilégie le point de presse du premier ministre. En direct à 13 h, l’intégralité de la conférence reste ensuite disponible sur le Web. Pour être au fait des dernières recommandations, il ne reste qu’à s’accorder une petite demi-heure de retour à la civilisation à un moment opportun dans la journée.

ASTUCE no 2 : APPRIVOISER LA LENTEUR

Maintenant que la plug est tirée, on se passe le mot de relaxer. Tout doucement, on lève le pied de la pédale de gaz. Le grand ménage de l’armoire à plats Tupperware attendra, vos cinq miches de pain maison aussi. On laisse tomber la recherche de la perfection et le grand ménage de la maison pour se reconnecter avec nos envies.

Pour ralentir la cadence, on vous suggère de volontairement oublier le cadran. On ouvre l’œil avec les premiers rayons du soleil et pour le reste, on écoute notre corps.

Qui a dit qu’on devait passer à table à 12 h ou faire son lit tous les matins? En week-end au chalet, le vrai luxe, c’est de vivre au ralenti.

Jacinthe Hall | © Sépaq
Mathieu Lachapelle | © Sépaq

ASTUCE no 3 : MISER SUR L’AMBIANCE

S’il y a un élément important qui compose le décor de style chalet, c’est définitivement la lumière naturelle et l’éclairage à la chandelle.

Privilégiez la lumière du jour et les lampes qui offrent un éclairage tamisé plutôt que les lumières de type DEL. En soirée, on s’éclaire à la lueur des bougies qui dégagent une lumière douce et créent immédiatement une ambiance intime, relaxante et chaleureuse.

L’art de l’éclairage c’est un bon début, mais ce n’est pas tout. Des petits à côtés sont tout aussi importants. C’est le temps de sortir les grosses couvertes moelleuses, les mille coussins et vos vieux CD préférés. On peut même s’aménager un petit espace douillet près d’une fenêtre et s’y déposer à quelques reprises dans la journée.

Pour une ambiance sonore 100 % chalet, on fait jouer en boucle la toute dernière playlist de notre ami collaborateur, Mathieu Charlebois. Du bonbon pour les oreilles. Pour la télécharger, c’est ici.

Conseil de pro : faire le plein de chandelles en donnant un peu d’amour à nos entreprises d’ici. Nous, on fond pour les bougies SOJA & CO, surtout pour leur fragrance feu de camp qui nous ramène aux belles soirées d'été autour du feu. Envie de vous dorloter en encourageant les entrepreneurs de votre région, découvrez le répertoire complet des commerçants locaux partout dans la province au lepanierbleu.ca.

ASTUCE no 4 : ÊTRE ENSEMBLE

Bien que nous puissions vivre des escapades en nature en solo, c’est souvent dans la connexion avec les autres que l’esprit du chalet prend tout son sens. Pour nous, le chalet représente un endroit où l’on cultive le plaisir de partager. Dans plusieurs familles, c’est le lieu de rassemblement familial, et ça, c’est précieux.

Comment reproduire cet état d’esprit dans le contexte actuel vous direz-nous? On fait avec ce qu’on a! Pour ceux qui partagent le confinement avec des membres de la famille ou des colocs, on se permet de cuisiner tous ensemble, de dresser une jolie table, de faire un repas qui dure des heures pendant lequel on refait le monde. Pour dessert, on redécouvre les jeux de société de notre enfance.

Les mots d’ordre : partage et convivialité.

Karolane Rondeau | © Sépaq
Jacinthe Hall | © Sépaq

ASTUCE no 5 : SE RAPPROCHER DE LA NATURE

Vous êtes parmi les chanceux qui ont un beau boisé comme cour arrière? On vous envie! Amis citadins, vous n’êtes toutefois pas en reste. Pour connecter avec la nature de votre «nouveau chalet», il n’est pas nécessaire de prendre un bain de forêt, loin de là.

Pour amener un peu de la quiétude des grands espaces en ville, il s’agit de poser un regard neuf sur les expériences qui s’offrent à nous, tout en étant un peu plus attentifs à nos sens. Par exemple, on vous recommande, lorsque vous faites une marche à l’extérieur, de marcher sans écouteurs sur les oreilles pour vous imprégner des sons ambiants, des odeurs et du paysage autour. Prendre un moment pour s’asseoir dans la cour ou sur le balcon et sentir les rayons chauds du soleil sur son visage, ça aussi ça recharge les batteries.

Qui sait, vous découvrirez peut-être qu’il y a plus de vie autour de votre chaumière que vous ne le pensiez.

---

Alors, on passe tous en mode chalet pour la fin de semaine?

N’oubliez pas, soyez indulgent envers vous-même. Comme toute discipline, relaxer, ça se pratique.

Bon week-end!

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.

S'inscrire