Réserve faunique La Vérendrye

Aménagement et gestion intégrée

Aménagements spécifiques

La direction de la réserve faunique La Vérendrye poursuit des discussions avec l'industrie forestière pour préserver l'habitat de l'orignal.

La réserve faunique La Vérendrye favorise la participation des industriels forestiers à un programme visant la construction de chemins et de ponts en forêt. Déjà 3 ponts supportant 70 tonnes ont été réalisés dans le cadre de ce programme, de même que 5 autres traverses de cours d'eau pour une valeur de 750 000 $. Ces aménagements contribuent à la mise en valeur du réseau routier et à la préservation de cours d'eau et de frayères.

Par ailleurs, des sentiers pédestres, dont celui des Chutes-du-Lac-Roland, ont été refaits et des panneaux d'interprétation sur la nation algonquine y sont maintenant intégrés.

En bref

La forêt de la réserve faunique La Vérendrye est exploitée par l'industrie forestière en vertu de contrats d'approvisionnement et d'aménagement forestier (CAAF) accordés par le ministère des Ressources naturelles. Dans le souci de mieux harmoniser les pratiques forestières avec les activités offertes dans la réserve, des discussions sont initiées par la Sépaq auprès de l'industrie pour que soient appliquées des mesures visant à minimiser les conflits d'usage et les impacts sur la biodiversité, le paysage et l'ambiance entourant ces activités récréatives.

 

Dossiers spécifiques

Une étude portant sur la clientèle de camping a été effectuée en 2009. Elle va orienter certains développements relatifs au camping sur le territoire de la réserve faunique.

La réserve faunique La Vérendrye englobe deux territoires mis en réserve pour la création des aires protégées de la Dumoine et du Domaine. La communauté de Kitcisakik a déposé une demande pour la création d'une troisième aire protégée dans le secteur du réservoir Dozois.

Restez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.