Réserve faunique des Chic-Chocs

Portrait

Historique

La Gaspésie est, à vrai dire, un bastion important de la vaste forêt québécoise. La chaîne appalachienne des Chic-Chocs en constitue l'épine dorsale. « Un pays plein de montagnes, de bois, et de rochers » s'exclame, à la fin du 17e siècle, le vénérable Père Le Clerk.

La création de la réserve faunique des Chic-Chocs, en 1949, visait à créer une zone tampon au parc de la Gaspésie, tout en préservant un territoire exceptionnel pour la faune et en permettant une meilleure utilisation du territoire.


Attraits

La réserve faunique des Chic-Chocs borde le parc national de la Gaspésie à l'est. Une partie de la réserve est même enclavée dans le parc. Cette situation géographique, à la périphérie d'un territoire protégé, en fait un lieu de prédilection remarquable pour la faune et pour la beauté de ses paysages.

À ne pas manquer

  • Mine d'agates et de géodes du mont Lyall
  • Mont Hog's Back : 830 m
  • Mont Blanche-Lamontagne : 940 m
  • Mont Vallières-de-Saint-Réal : 940 m
  • Paysages du Champ-de-Mars
  • Sentiers équestres
  • Sentiers pédestres
  • Les Portes de l'Enfer : chute et belvédère

Fiche technique

Superficie

1129 km2


Plans d’eau

  • 43 lacs
  • Plusieurs ruisseaux et rivières

Faune aquatique

  • Omble de fontaine (truite mouchetée)
  • Touladi (truite grise)

Faune terrestre

  • Orignal
  • Ours noir
  • Porc-épic
  • Lièvre d'Amérique

Faune ailée

  • Gélinotte huppée
  • Plusieurs espèces d'oiseaux chanteurs

Couvert forestier

  • Sapinière à épinette noire
  • Sapinière à bouleau blanc au nord-est
  • Toundra sur les plus hauts sommets

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.