Parc national de la Yamaska

Expérience parc

Une oasis verdoyante au pied des Appalaches

Le parc national de la Yamaska vous propose un paysage charmant avec sa couverture végétale variée, dominée par de riches érablières matures. Ce territoire protégé, d'une superficie de 12,9 km², préserve un bel échantillon représentatif de la région naturelle des basses-terres appalachiennes. Il présente une douce topographie qui offre à l'observateur plusieurs points de vue panoramiques sur le réservoir Choinière. Cette combinaison d'habitats riverains et de milieux forestiers est favorable au maintien d'une diversité faunique surprenante. Plusieurs espèces animales y trouvent refuge. Qui plus est, l'observation de la nature s'y renouvelle au fil des saisons, ce qui en fait un parc digne d'intérêt pour les excursionnistes.

Cliquez ici pour connaître la gamme des activités vous permettant de découvrir le parc!


Découvrir le parc par l'interprétation

Le parc national de la Yamaska possède le potentiel pour émerveiller! Et la meilleure façon est de participer à nos activités de découverte. Par l'interprétation des patrimoines naturel et culturel, vous connaîtrez mieux le parc et l'importance de bien le protéger.

Parmi les richesses que nous souhaitons partager, on retrouve l'étonnante diversité des oiseaux, favorisée par une multitude d'habitats, dont le réservoir Choinière considéré comme une « aire de concentration d'oiseaux aquatiques ». Comme autre aspect à découvrir, la rivière Yamaska Nord et tout le contexte de la gestion régionale d'une ressource vitale, l'eau, qui est à l'origine même de la création du réservoir Choinière en 1977, puis du parc en 1983.

Afin de nous guider dans le développement de nos activités de découverte, tous les parcs sont dotés d'un plan d'éducation.

Saviez-vous que...

De flamboyants insectes volants

L’observation des libellules représente un loisir scientifique captivant qui séduit de plus en plus d’ornithologues et de photographes amateurs. Jumelles et appareil photo en main, l’observateur peut aisément découvrir ces flamboyants insectes ailés qui patrouillent et s’alimentent le long des rives et qui défendent leur territoire de reproduction.

Les libellules (Insecta : Odonata) appartiennent à un ordre d’insectes carnassiers qui pondent leurs œufs dans l’eau et qui se développent en passant par un stade de nymphe aquatique (la naïade). Elles sont entièrement inféodées aux habitats aquatiques et aux milieux humides pour assurer leur cycle de vie. Étant de voraces prédateurs aussi bien au stade de naïade que d’adulte ailé, ainsi qu’à leur tour des proies pour de nombreuses espèces animales, les libellules jouent un rôle essentiel dans les systèmes naturels tant aquatiques que forestiers.

En 2005, après quelques saisons à scruter les milieux humides et habitats riverains du parc national de la Yamaska, une liste de 67 espèces de libellules avait pu être établie (voir l’étude sur l’odonatofaune du parc). Depuis, cette liste provisoire déjà exhaustive s’est allongée de cinq trouvailles additionnelles, dont la dernière en liste est la Célithème indienne observée en 2014 dans le secteur du barrage Choinière.

Libellule
Crédit photo : gracieuseté, Suzanne Labbé


Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.