Parc national de la Jacques-Cartier

18 mai 2017

Projet pilote chien – 2e saison estivale

Québec – La Sépaq entamera sous peu la 2e année de son projet pilote autorisant l’accès des chiens, sous certaines conditions, dans les parcs nationaux de Frontenac, de la Jacques-Cartier et d’Oka. Aucune modification majeure n’a été apportée au projet en 2017. L’objectif poursuivi est toujours de mesurer l’impact de leur présence sur l’expérience de visite et sur le milieu naturel.

Sensibiliser et informer

Le comportement du propriétaire de chien est la clé du bon déroulement du projet pilote en cours. Pour cette 2e année, la Sépaq va continuer de sensibiliser et d’informer la clientèle propriétaire ou non de chien. Durant la prochaine saison, la surveillance sur le terrain se poursuivra afin de s’assurer du respect de la règlementation. Aux termes de la réalisation du projet pilote, fin 2018, et à la lumière des données récoltées, la Sépaq prendra une décision éclairée pour chacun des parcs nationaux dans l’avenir : autorisation selon certaines conditions ou interdiction.

Pour consulter la règlementation et pour prendre connaissance des lieux où sont admis les chiens : sepaq.com/animaux.

Les bons ambassadeurs

À leur arrivée, les visiteurs en compagnie d’un chien pourront signer le code de bonne conduite, et ainsi s’engager à respecter les règlements en vigueur dans le cadre du projet pilote. Un foulard vert sera remis au chien afin de bien indiquer l’engagement des propriétaires.

Un bilan positif

La première saison du projet pilote chien dans les parcs nationaux de Frontenac, de la Jacques-Cartier et d’Oka s’est bien déroulée. Aucun incident majeur n’est survenu.

Les différentes méthodes de surveillance utilisées durant la dernière saison estivale ont démontré un haut taux de respect de la réglementation, dont celle de tenir son chien en laisse en tout temps.

Retour

Restez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.