Les trésors cachés des parcs nationaux

L’immensité des territoires des parcs nationaux du Québec fait en sorte que l’on retrouve, un peu partout, des lieux gardés secrets, des activités parfois méconnues et d’autres petits coins de paradis qui ne sont pas toujours courus par les foules, mais qui valent assurément le détour.

Nous levons donc le voile sur ces trésors cachés qui, nous en sommes convaincus, feront le bonheur des passionnés de nature et de découvertes comme vous!

Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie
Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie - Sentier Le Riverain Mathieu Dupuis | © Sépaq

Pour se laisser épater en randonnée pédestre

Sentier Le Riverain – Parc national des Hautes-Gorges-de-la-rivière-Malbaie

Un peu dans l’ombre du légendaire sentier de l’Acropole des Dravreurs, le sentier Le Riverain du parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie n’a rien à envier à son concurrent! Découvrez ce magnifique parcours qui, en première partie, offre de très beaux points de vue sur le cran des Érables. La seconde partie du trajet, quant à elle, longe la rivière Malbaie et la dernière section demande davantage d’efforts, mais récompensera les randonneurs avec une vue imprenable sur la vallée.

Sentier de la Chute-aux-Rats – Parc national du Mont-Tremblant

Une belle découverte pour toute la famille dans le parc national du Mont-Tremblant : le sentier de la Chute-aux-Rats, situé dans le secteur de la Pimbina. À pied ou à vélo, parcourez ce magnifique sentier qui culmine vers une splendide chute de plus de 17 mètres. Pas de doute, cette récompense saura ravir les petits et grands marcheurs!

Nouveau sentier des Curieux de nature – Parc national du Lac-Témiscouata

À découvrir au cours de l’été : le sentier des Curieux de nature du parc national du Lac-Témiscouata, premier d’une collection de sentiers à fort potentiel familial. Ce parcours de 0,7 km destiné aux jeunes sera aménagé de 6 stations racontant un moment de l’histoire du territoire du parc. À travers des défis physiques et des jeux de découverte, les enfants dépenseront leur énergie et en apprendront davantage sur ce territoire. À l’instar des castors, des draveurs, des Amérindiens et du pygargue, ils auront à construire une hutte, à sauter de tronc en tronc, à chasser le caribou et à s’élancer sur la tyrolienne.

Sentier Le Scotora – Parc national de la Jacques-Cartier

Si le sentier Le Scotora du parc national de la Jacques-Cartier était autrefois emprunté par les Jésuites et les Amérindiens en direction du lac Saint-Jean, il l’est aujourd’hui par des adeptes de plein air qui n’ont pas peur des distances. Sur ce trajet de près de 16 kilomètres aller-retour, les randonneurs feront une ascension de 500 mètres pour atteindre le mont Andante, longeront un long ruisseau occupé par les castors et seront témoins d’une vue spectaculaire sur les gorges de la vallée.

Parc national des Grands-Jardins
Parc national des Grands-Jardins - Circuit nautique du lac Arthabaska Steve Deschênes | © Sépaq
Parc national de Frontenac
Parc national de Frontenac - Lac à la Barbue Mathieu Dupuis | © Sépaq
Parc national de la Jacques-Cartier
Parc national de la Jacques-Cartier - En rabaska au fil de l'eau Mathieu Dupuis | © Sépaq
Parc national des Îles-de-Boucherville
Parc national des Îles-de-Boucherville - Kayak au coucher du soleil Mathieu Dupuis | © Sépaq
Parc national des Monts-Valin + 4 photos
Parc national des Monts-Valin - Pavillon Antoine-Dubuc © Sépaq
Parc national d'Anticosti
Parc national d'Anticosti - Camping Wilcox Steve Deschênes | © Sépaq
Parc national de Frontenac
Parc national de Frontenac - Chalet Labbé Patrick Nadeau | © Sépaq
Parc national de la Pointe-Taillon
Parc national de la Pointe-Taillon Mathieu Dupuis | © Sépaq

Pour dénicher les plus beaux secrets sur l’eau

Circuit nautique du lac Arthabaska – Parc national des Grands-Jardins

Bien connu pour ses sentiers de randonnée pédestre, le parc national des Grands-Jardins, situé dans la région de Charlevoix, offre aussi des lieux d’exception pour les amateurs d’activités nautiques. Naviguez sur les « jardins d’eau » de ce parc revêt toujours un cachet particulier. En kayak ou en canot, devenez un explorateur et parcourez le trajet du lac Arthabaska jusqu’au barrage Wabano. Ce joli parcours de 4 heures aller-retour traverse plusieurs milieux aquatiques abritant une faune et une flore riches et diversifiées.

Pêche à la journée – Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie

Les sorties sur les plans d’eau du parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie sont d’excellents moyens de découvrir toute la beauté du territoire : un paysage spectaculaire, son histoire et la vie qui l’habite. Le secteur des plateaux vous offre même de lancer votre ligne à l’eau afin de déjouer le poisson. Vous avez la possibilité de taquiner la truite sur les lacs Porc-Épic, Argentenay et Châteauguay. L’omble de fontaine est présent dans ces trois lacs et l’omble chevalier dans le lac Porc-Épic. Saurez-vous ramener quelques prises à la maison?

Découverte du Lac à la Barbue en canot – Parc national de Frontenac

Le parc national de Frontenac vous convie à la découverte de l’un des éléments naturels les plus importants de son territoire : le lac à la Barbue. Celui-ci abrite de nombreux marais offrant à la faune une multitude d’habitats, ainsi qu’une grande diversité floristique. Petite astuce : optez pour une balade en canot, plus particulièrement pendant le mois de juillet, alors que le lac se transforme en véritable jardin aquatique. Tout simplement magnifique.

Aventure en rabaska – Parc national de Plaisance

Voici l’activité par excellence pour profiter des plus belles soirées de l’été! Laissez-vous bercer par les chorales des insectes, des oiseaux et des grenouilles lors d’une excursion en rabaska sur la majestueuse rivière des Outaouais au parc national de Plaisance. Grâce au savoir de l’un des gardes-parc naturalistes, vous pourrez découvrir quelques-uns des secrets de ce territoire fascinant.

Pêche sur le fleuve Saint-Laurent – Parc national des Îles-de-Boucherville

Saviez-vous qu’il est possible de pêcher sur la plus grande voie navigable du Québec? Le parc national des Îles-de-Boucherville vous offre en effet la possibilité de pratiquer la pêche, à gué ou avec embarcation, sur le majestueux fleuve Saint-Laurent. Le centre de location met aussi à votre disposition des chaloupes, des canots ainsi que des kayaks pour découvrir ce territoire poissonneux. À vos hameçons!

Activités de découverte – Parc national de la Jacques-Cartier

Place à la découverte au parc national de la Jacques-Cartier. Grâce à l'activité « Sous les roches géantes », explorez de mystérieux abris sous roche, dont un passage insolite de plus d’une centaine de mètres bordé de blocs rocheux gigantesques et de tapis de mousse aux mille nuances! Par la suite, faites une balade au cœur de la vallée spectaculaire de la rivière Jacques-Cartier en rabaska dans le cadre de l’activité « En rabaska au fil de l'eau ». Chemin faisant, découvrez l’origine de ce paysage grandiose et apprenez-en plus sur son occupation humaine.

Kayak de mer au coucher de soleil – Parc national des Îles-de-Boucherville

Pourquoi ne pas retomber en amour avec l’un des instants les plus précieux d’une journée : le coucher du soleil. Le parc national des Îles-de-Boucherville, ce sympathique voisin de l’île de Montréal, vous offre la possibilité de venir découvrir les marais de ce territoire en soirée avec un spécialiste du kayak de mer. Découverte du site, initiation de base et conseils pratiques sont au programme dans le cadre de cette activité apaisante et instructive.

Pêche à proximité du Pavillon Antoine-Dubuc – Parc national des Monts-Valin

Pêcheurs, bienvenue chez Antoine Dubuc! Ce magnifique pavillon en bois rond est situé dans le parc national des Monts-Valin, au pied de la vallée des Fantômes et surplombe la baie d’Alexis, un secteur en bordure du superbe lac aux Canots, blotti entre montagnes et collines, à 650 m d’altitude. Les lacs Antoine, Culotte et Martin-Valin qui sont situés à proximité vous offrent la possibilité de mettre votre ligne à l’eau pour la journée et taquinez l’omble de fontaine.

Pour s’évader sous les étoiles

Camping Wilcox – Parc national d’Anticosti

Voici la définition même de ce qu’est le paradis. Un terrain de camping, situé en bordure de mer, qui vous permettra de vous endormir au son de l’eau, sur une île qui fait l’envie de tous les voyageurs. Offrez-vous le bonheur d’installer votre tente au camping Wilcox du parc national d’Anticosti qui surplombe l'épave du même nom et qui est situé est à 1 km de Pointe-Carleton et à 118 km de Port-Menier. Une belle façon de découvrir l’île d’Anticosti en toute autonomie.

Camping La Coulée – Parc national du Bic

Un autre trésor caché qui fera le bonheur des campeurs : le camping La Coulée du parc national du Bic. Neuf emplacements rustiques sur plates-formes de bois, accessibles à pied, à vélo  ou en kayak de mer, font face directement au fleuve et vous assurent le summum de la tranquillité. Un endroit de rêve pour être témoin d’un coucher du soleil, reconnu comme l'un des plus beaux au monde!

Chalets et canot-camping – Parc national de Frontenac (secteur sud)

Quoi de mieux que le canot-camping pour apprécier les grands espaces et vivre l’aventure! Sur la baie Sauvage, le lac des Îles ou le lac à la Barbue du parc national de Frontenac, pagayez doucement et rejoignez des sites de camping qui ne sont accessibles qu’en canot ou en kayak. Le site de l’Ours est idéal pour les groupes organisés alors que les sites du Castor et du Huard se prêtent à merveille à une initiation combinant les plaisirs du camping rustique, du canotage et de la randonnée.

Pour le comble du confort, optez plutôt pour l’un des 7 chalets situés dans le secteur Sud. Tous les chalets sont situés au bord de l’eau avec vue sur le lac. Un canot et une chaloupe sont à votre disposition pour la promenade avec toute location de chalet. Profitez-en pour prendre le large!

Kayak-camping à la Pointe-Chevrette et sur l'île Bouliane – Parc national de la Pointe-Taillon

À vos pagaies! Le lac Saint-Jean et la rivière Péribonka constituent des sites exceptionnels pour la pratique du kayak de mer au parc national de la Pointe-Taillon. En été, les eaux chaudes et les rives à perte de vue rendent plus accessible la pratique de cette activité. Naviguez sur l’eau pendant la journée et faites escale sur l’un des emplacements de camping rustique de la Pointe-Chevrette ou de l’île Bouliane pour y passer la nuit. Le scénario parfait pour relaxer et profiter de la quiétude des lieux.

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.