Pêche au doré

Les meilleures techniques de Daniel Robitaille

Vous souhaitez maximiser votre expérience de pêche au doré? Voici quelques conseils de Daniel Robitaille présentant des alternatives à l'utilisation du poisson appât, une pratique qui est dorénavant interdite partout au Québec. Pas de doute, ces astuces de pro vous aideront dans la récolte de vos prises!

Réserve faunique La Vérendrye Réserve faunique La Vérendrye
Réserve faunique La Vérendrye Fokus Productions | © Sépaq

Pêche à la traîne avec poisson nageur

© Sépaq

Lorsque le vent est de la partie, n'hésitez pas à employer cette technique à la fois simple et économique. Optez pour un poisson nageur conçu pour aller dans 10 à 15 pieds d'eau de profondeur afin d'optimiser vos chances de succès.

Pêche à la jig (dandinette)

© Sépaq

Faites confiance à cette technique classique où le leurre artificiel a surpassé le poisson appât.

Pêche au marcheur de fond

© Sépaq

Les prises ne sont pas au rendez-vous après avoir essayé les deux précédentes techniques? Sortez vos marcheurs de fond qui devraient attirer l'attention des dorés.

La conservation des appâts vivants

© Sépaq

Pour avoir du succès avec des appâts vivants, il est primordial de les conserver en très bon état. Voici quelques consignes à respecter pour avoir du succès!

Soyez informé

Inscrivez-vous aux courriels de la Sépaq et soyez le premier à connaître nos nouveautés, nos offres et nos promotions spéciales.